08
Novembre
2019
|
11:53
Asia/Baku

Daimler Trucks & Buses vise une flotte de véhicules totalement neutre en CO2 d’ici 2039 dans des régions clés

Résumé
  • Ambition : les futurs camions et bus destinés aux marchés d’Europe, du Japon et de la NAFTA neutres en CO2 dans leur utilisation dès 2039 (“du puits à la roue”)

  • Véhicules équipés de batteries en série dès 2022 dans ces régions clés

  • Daimler Trucks pionnier des camions électriques, Daimler Buses avec des bus de ville électriques en production de série depuis 2018

  • Première mondiale du prototype FUSO “Vision F-Cell” à pile à combustible au Tokyo Motor Show – augmentation des activités autour de l’hydrogène

  • Production de véhicules à hydrogène en série dès la fin des années 2020

  • Production neutre en CO2 dans les usines d’Europe dès 2022 – les autres usines suivront

  • Martin Daum, Membre du Board of Management de Daimler AG, en charge des Trucks & Buses : “Chez Daimler Trucks & Buses nous sommes clairement attachés aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat et à la décarbonisation de notre industrie. Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est notre but ultime. Cet objectif ne pourra être atteint que si les conditions de coût et d’infrastructures pour nos clients sont réunies pour créer un transport neutre en CO2. Le transport vraiment neutre en CO2 ne s’entend que par l’utilisation de batteries ou d’hydrogène. »

Stuttgart/Berlin – Daimler Trucks & Buses, l’un des plus importants constructeurs de véhicules industriels de la planète, poursuit une stratégie d’entreprise durable et entend proposer des produits neutres en CO2 dans leur utilisation (“du puits à la roue”) en 2039 dans les trois marchés majeurs que sont l’Europe, le Japon et la NAFTA. Daimler Trucks & Buses envisage d’inclure dès 2022 la production en série dans ses usines de produits utilisant des batteries à destination de ses principaux marchés, Europe, USA et Japon. A la fin de la prochaine décennie, Daimler Trucks & Buses élargira sa gamme de produits avec la production de véhicules mues par hydrogène. Cette semaine déjà, Daimler Trucks & Buses a présenté en première mondiale le prototype FUSO “Vision F-Cell” à pile à combustible dans le cadre du Tokyo Motor Show, renforçant ainsi ses activités autour de cette technologie. En outre, toutes les usines européennes de Daimler Trucks & Buses seront neutres en CO2 dès 2022. Les autres usines du groupe suivront.

Martin Daum, Membre du Board of Management de Daimler AG, en charge de Trucks & Buses, a déclaré dans son discours aujourd’hui lors de l’International Supply Chain Conference de Berlin : “Chez Daimler Trucks & Buses nous sommes clairement attachés aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat et ainsi à la décarbonisation de notre industrie. Un transport neutre en CO2 d’ici à 2050 est notre but ultime. Cet objectif ne pourra être atteint que si les conditions de coût et d’infrastructures pour nos clients sont réunies pour créer un transport neutre en CO2. Comme il faut environ 10 ans pour renouveler une flotte, notre objectif étant 2050, notre ambition est de proposer dès 2039 des véhicules neutres localement en CO2 “du puits à la route”. Le transport vraiment neutre en CO2 ne s’entend que par l’utilisation de batteries ou d’hydrogène. Nous avons été le premier constructeur à nous engager réellement dans l’électromobilité des poids lourds et, aujourd’hui, nous sommes pionniers dans l’utilisation de véhicules à transmission électrique. Grâce à notre approche holistique en matière d’e-mobilité dans le secteur du transport de personnes, qui consiste en un service de bus électrique et de conseil, nous apportons déjà une contribution significative au transport public sans émission de demain et au contrôle de la pollution atmosphérique en milieu urbain.”

“Les camions et bus localement neutres en CO2 ne se vendent pas d’eux-mêmes, car même en 2040 – malgré les efforts des constructeurs – l’acquisition et le coût total d’utilisation des camions et bus avec motorisation électrique seront toujours plus élevés que celui des véhicules gazole. Nous avons donc besoin d’incitations gouvernementales pour rendre les camions et bus locaux neutres en CO2. Il est ainsi particulièrement nécessaire que le coût des péages en Europe soit basé sur les valeurs du CO2 afin que les véhicules neutres en CO2 soient avantagés, tout comme les coûts de développement des infrastructures en matière de recharge et d’avitaillement en hydrogène soient pris en charge par un plan national, sans oublier d’unifier les standards en cette matière,” continue Martin Daum.

Gamme globale pour les e-truck

Daimler Trucks acquiert de l’expérience en matière de camions électriques depuis 2010 et les produit en petite série depuis 2017 à destination de clients : il s’agit du camion léger Fuso eCanter. Plus de 140 eCanter sont aujourd’hui en service à travers la planète entre New York, Tokyo, Berlin, Londres, Amsterdam, Paris et Lisbonne. Le Mercedes-Benz eActros, camion de transport lourd, dote d’une autonomie de plus de 200 kilomètres, est aujourd’hui en utilisation réelle et intensive chez des clients en Allemagne et en Suisse, dans le cadre du programme « eActros innovation fleet ». Le premier a pris la route en 2018. Aux Etats-Unis, le Freightliner eM2 de moyen tonnage et le Freightliner eCascadia de taille supérieure sont aux aussi aujourd’hui en tests intensifs auprès de clients.

Système complet et pratique pour la mobilité électrique en bus

Le Mercedes-Benz eCitaro 100 % électrique, qui est produit en série depuis 2018 dans l’usine de Mannheim, propose aux villes et entités de transports publics d’opter pour une flotte de véhicules localement neutres en matière d’émission. Aujourd’hui, le eCitaro est en service dans des villes comme Berlin, Hambourg, Oslo en Norvège ou Ystad en Suède. Des eCitaro ont aussi été livrés au Luxembourg et en Suisse. Le eCitaro évolue régulièrement pour être utilisé en service régulier. Ainsi en 2021, le eCitaro de production sera équipé de batteries de nouvelle génération, et, dès la mi-2020 de versions lithium-polymère. Dès 2022, les batteries des bus useront d’un “range extender” – une pile à combustible alimente la classique batterie. Les technologies envisagées pour les futures batteries permettront d’accroitre l’autonomie disponible – avec la pile à combustible comme prolongateur d’autonomie, tous les trajets pourront être desservis. L’électrification des flottes de bus étant associée à des changements majeurs chez les fournisseurs de transport public, Daimler Buses s’associe avec ses clients pour fournir une compréhension du système d’e-mobilité via un conseil global. La firme américaine Thomas Built Buses, qui appartient au groupe Daimler, vient de lancer en série un bus scolaire électrique pour le marché américain.

L’hydrogène

Daimler travaille sur les technologies à base d’hydrogène depuis plus de 30 ans. A ce jour les véhicules à pile à combustible du groupe ont parcouru des millions de kilomètres, démontrant la faisabilité de leur utilisation au quotidien. Il reste néanmoins des défis à surmonter en matière de véhicules industriels, en matière de fiabilité des systèmes dans la durée et de charge utile. Les technologies de batteries électriques et de pile à combustible diffèrent selon les objectifs et se complètent mutuellement. Le critère décisif pour les clients de camions et bus de ce type est son coût global.

FUSO “Vision F-Cell” : un prototype à pile à combustible

Avec le “Vision F-Cell”, Daimler Trucks & Buses renforce son activité dans le domaine de l’hydrogène. La marque FUSO utilise ce prototype pour tester les possibilités de la technologie de la pile à combustible pour divers véhicules industriels. La version 7,5 tonnes a une puissance maxi de 135 kW/184 ch. L’autonomie est donnée pour plus de 300 kilomètres. L’architecture technologique du “Vision F-Cell” est fondamentalement comparable à celle d’un camion à batteries – en dehors d’une batterie de taille significativement réduite et de réservoirs d’hydrogène supplémentaires.

Usines de production neutres en CO2 en 2022 – les autres usines suivront

En sus, Daimler Trucks & Buses met le cap vers une production “verte” en Allemagne et en Europe : il est prévu que toutes les usines locales soient alimentées en énergie neutre en CO2 en 2022. Les autres usines suivront. Concrètement, cela signifie que les usines de camions et de bus existantes, seront nourries en énergie électrique d’origine renouvelable.

Daimler Trucks & Buses : stratégie d’entreprise renouvelable

Gottlieb Daimler et Carl Benz ont jeté les bases de l’industrie modern du transport il y a plus de 120 ans. Au cours des dernières décennies, les divisions camions et autobus du groupe Daimler ont continuellement défini les normes pour l’ensemble du monde du transport – en matière de sécurité, de consommation et de confort du chauffeur et de ses passagers. Il est aujourd’hui temps de passer à une autre étape de cette évolution : la conduite sans émission, électrique et connectée. Daimler Trucks & Buses travaille à la production en série de ces nouvelles et essentielles technologies au sein de ses marques et dans le monde entier. Ce faisant, Daimler entend rapprocher sa vision du transport neutre en CO2 de la conduite sans accident, contribuant ainsi à la durabilité du trafic mondial de marchandises et de passagers.