19
Mai
2021
|
19:30
Asia/Baku

Daimler Truck lance les essais de son camion à pile à combustible

Résumé
  • Premier prototype de Mercedes-Benz GenH2 Truck sur les pistes d’essais depuis fin avril
  • Ce large portfolio de tests est une étape supplémentaire sur la voie de la production en série
  • Essais sur route ouverte dès cette année, premiers tests clients prévus en 2023
  • Martin Daum, PDG de Daimler Truck AG : “Nous poursuivons notre stratégie pour l’électrification de nos camions. Nous respectons le calendrier et je suis ravi que les tests rigoureux du GenH2 Truck aient débuté avec succès.”

Stuttgart – Daimler Trucks se concentre sur les piles à combustible à hydrogène pour l’électrification de ses véhicules pour des transports longue distance flexible et exigeants. Il vise à atteindre des distances de 1 000 kilomètres et plus sans ravitailler. Fin avril, le constructeur a débuté les essais rigoureux du premier prototype de Mercedes-Benz GenH2 Truck, dévoilé au public en 2020. C’est une étape importante sur la voie de la production en série. Au cours de ces tests, les ingénieurs de Daimler Trucks mette le camion à pile à combustible à l’épreuve. La vaste variété de tests est très exigeante pour le véhicule et ses composants et se concentre, entre autres, sur le fonctionnement en continu de cette technologie, les différentes conditions météorologiques et routières ainsi que dans des manœuvres diverses.

Selon les plans de Daimler Trucks, le véhicule sera également testé sur la voie publique d’ici la fin de l’année. Les essais clients sont prévus pour débuter en 2023. Les premiers GenH2 Trucks de série devraient être livres aux clients à partir de 2027.

Martin Daum, Président du Directoire de Daimler Truck AG et membre du Conseil d’Administration de Daimler AG : “Nous poursuivons notre stratégie pour l’électrification de nos camions. Nous voulons offrir à nos clients les meilleurs camions localement neutres en CO2 — alimentés soit par batteries, soit par des piles à combustibles à hydrogène, selon les cas d’utilisation. Nous respectons le calendrier et je suis ravi que les tests rigoureux du GenH2 Truck aient débuté avec succès.”

“Une chaîne cinématique avec pile à combustible à hydrogène deviendra à l’avenir indispensable pour un transport routier longue distance neutre en CO2. Un point confirmé par nombre de nos partenaires avec lesquels nous travaillons à plein régime pour mettre cette technologie sur la route dans des véhicules de série. En outre, l’engagement clair des autorités nationales et européennes en faveur de l’utilisation de l’hydrogène pour le transport routier de marchandises suscite une impulsion incroyable. Le soutien politique joue un rôle primordial dans la promotion de la création d’une infrastructure pour l’hydrogène vert et rendre possible une utilisation économiquement viable des camions à piles à combustible par nos clients,” ajoute Martin Daum.

Des tests exigeants pour 1,2 million de kilomètres de performances opérationnelles

Les ingénieurs de Daimler Trucks conçoivent le GenH2 Truck de sorte que le véhicule et ses composants répondent aux mêmes exigences de durabilité qu’une Mercedes-Benz Actros similiare. Ceci implique 1,2 million e kilomètres sur la route sur une période de dix ans et un total de 25 000 heures de fonctionnement. C’est pourquoi le GenH2 Truck doit effectuer des tests extrêmement exigeants, comme toute nouvelle génération d’Actros. Au cours des premières semaines d’essais, le véhicule a déjà parcouru des centaines de kilomètres en charge sur banc d’essais en traversant de nombreuses conditions réelles.

Un tout nouveau concept de véhicule et de nouveaux composants

Le GenH2 Truck a été conçu ex-nihilo. Il comporte des composants totalement nouveaux, sur lesquels les ingénieurs chargés du développement se concentrent particulièrement lors de ces tests. Ces composants comprennent le système de pile à combustible, le groupe motopropulseur entièrement électrique et tous les systèmes associés comme le refroidissement, très spécial. De plus, le poids et la position spécifique des nouveaux composants dans le véhicule affectent les propriétés habituelles de manœuvre du camion. Il en résulte par exemple que les vibrations provoquées par des chaussées cahoteuses soumettent le camion à pile à combustible à des forces différentes que ceux à propulsion conventionnelle. Afin d’obtenir des informations détaillées à ce sujet à un stade précoce de développement, le prototype actuel est chargé pendant les essais avec une charge utile pouvant aller jusqu’à 25 tonnes pour un poids total de 40, des données prévues pour les camions type GenH2 Truck de série.

L’hydrogène liquide procure de nombreux avantages

Daimler Trucks préfère utiliser de l’hydrogène liquide car, dans cet état, le vecteur d’énergie a une densité beaucoup plus élevée comparé au volume de l’hydrogène gazeux. En conséquence, les réservoirs d’un camion à pile à combustible utilisant de l’hydrogène liquide sont beaucoup plus petits et, en raison de la pression plus basse, beaucoup plus légers. Cela donne des camions avec plus d’espace de chargement de charge utile. Dans le même temps, plus d’hydrogène peut être transporté, ce qui augmente considérablement l’autonomie des camions. Cela rend le GenH2 Truck, à l’image des camions conventionnels au gazole, adaptée au transport longue distance sur plusieurs jours, toujours difficile à planifier et où la consommation quotidienne de carburant est importante.

Les experts de Daimler Trucks vont de l’avant avec le développement de technologies de réservoirs d’hydrogène liquide sur la base d’un plan défini. D’ici la fin de l’année, les ingénieurs prévoient d’avoir le nouveau prototype de réservoir suffisamment mature pour continuer les indispensables et exigeants tests avec le GenH2 Truck. Les essais des véhicules pourront ensuite être effectués exclusivement avec ce type de réservoir jusqu’à ce que le stade de la production en série soit atteint. En attendant que cela puisse être fait, les tests internes et approfondis du GenH2 Truck utiliseront un système de réservoir d’hydrogène gazeux comme solution provisoire. Daimler Trucks démontre ainsi que les deux variantes – gazeuse et liquide – peuvent être techniquement mises en œuvre.