21
Juillet
2021
|
13:00
Asia/Baku

Daimler Truck : les ambitions industrielles de FUSO en matière de neutralité carbone

Mitsubishi Fuso annonce ses ambitions pour la neutralité en CO2 de toute sa chaîne de valeur

Résumé

- L'usine de Tramagal, au Portugal, deviendra neutre en CO2 d'ici 2022.

- Les centrales japonaises suivront, pour atteindre la neutralité en CO2 au plus tard en 2039.

- Les centrales de Kawasaki et de Nakatsu ont déjà réduit leurs émissions de CO2 de 17 % depuis 2015.

Kawasaki, Japan – En tant que partie intégrante de Daimler Truck AG, Mitsubishi Fuso Truck and Bus Corporation (MFTBC - siège social : Kawasaki City, Préfecture de Kanagawa ; Président et CEO : Hartmut Schick) est fière d'annoncer que MFTBC suivra l'ambition de Daimler Trucks & Buses vers la neutralité en CO2 des sites de production en visant à faire passer toutes ses usines à la neutralité en CO2 d'ici 2039. Les activités de Mitsubishi Fuso Truck Europe S.A. (MFTE - siège social : Tramagal, Portugal), la filiale à 100 % de MFTBC au Portugal, deviendront neutres en CO2 dès 2022. D'autres usines au Japon suivront pour atteindre cette neutralité en CO2 au plus tard en 2039. Les usines de Kawasaki et de Nakatsu de MFTBC ont réduit leurs émissions de CO2 de 17 % depuis 2015.

Au cours de ces dernières années, les collectivités du monde entier ont rapidement accéléré leurs efforts vers la décarbonisation et la neutralité carbone. Le gouvernement japonais, par exemple, a déclaré qu'il " viserait à devenir neutre en carbone [dans l'industrie automobile,] y compris l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement " dans son plan d'action pour la stratégie de croissance verte, qui a été approuvé par le cabinet en juin 2021.

Au milieu de ces développements, MFTBC suit l'objectif de Daimler Trucks & Buses de proposer uniquement des véhicules neufs neutres en CO2 dans les opérations de conduite ("tank-to-wheel") en Europe, au Japon et en Amérique du Nord d'ici 2039. Daimler Truck AG entend atteindre cet objectif en électrifiant ses véhicules et suit à cette fin une stratégie à double voie. Dès 2022, Daimler Trucks & Buses souhaite que son portefeuille de véhicules comprenne des véhicules de série équipés de systèmes d'entraînement à batterie dans les principales régions de vente d'Europe, des États-Unis et du Japon. À partir de 2027, l'entreprise souhaite compléter son portefeuille de véhicules par des véhicules à pile à combustible alimentés à l'hydrogène et produits en série. L'objectif ultime est de parvenir à un transport routier neutre en CO2 d'ici 2050.

Outre ces objectifs pour ses produits, Daimler Truck AG s'engage également en faveur du développement durable dans d'autres aspects de la chaîne de valeur, notamment le processus de production. Toutes les usines européennes de Daimler Trucks & Buses disposeront d'un approvisionnement énergétique neutre en CO2 d'ici 2022.

L'usine de Tramagal atteindra la neutralité carbone d'ici 2022

MFTE a annoncé que son usine de Tramagal, au Portugal, est en train d'ouvrir la voie à la production durable de camions en atteignant la neutralité carbone d'ici la fin 2022. L'usine de Tramagal est actuellement le centre de production des camions légers Canter et des camions 100 % électriques eCanter de FUSO en Europe.

Les initiatives de l'usine de Tramagal sont les suivantes :

- Contracter de l'électricité verte, augmenter la production d'énergie solaire sur site et passer à l'autoconsommation.

- L'ensemble de la flotte interne de logistique et d'entrepôt est en cours de conversion vers des véhicules électriques.

- L'usine va également explorer les possibilités de production d'hydrogène vert avec l'aide de panneaux solaires, afin de remplacer progressivement la consommation de gaz naturel.

Ces dernières années, l'usine de Tramagal a pu réduire progressivement ses émissions de CO2 et prévoit une nouvelle réduction de 50 % en 2021 par rapport à l'année précédente, avant d'atteindre une production neutre en CO2 en 2022.

L’usine de Tramagal

La production de MFTBC est en bonne voie pour 2039 - Les émissions de CO2 de Kawasaki et Nakatsu ont été réduites de 17 %.

Trois autres usines MFTBC situées au Japon - Kawasaki, Toyama et Nakatsu - suivront Tramagal et viseront à devenir neutres en CO2 au plus tard en 2039.

À l'usine de Kawasaki, où se trouve également le siège de MFTBC, et à l'usine de Nakatsu, où sont fabriquées les transmissions, MFTBC a mis en œuvre un plan quinquennal visant à réduire les émissions de CO2 de 17 % par rapport aux niveaux de 2015. S'appuyant sur ces résultats, MFTBC a créé une nouvelle feuille de route pour décarboniser l'usine de Kawasaki d'ici 2039. D'autres installations essentielles au réseau de production de MFTBC, notamment l'usine de fabrication de bus à Toyama, ainsi que l'usine de Nakatsu, seront également concernées par l'objectif de 2039.

Le plan définit plusieurs méthodes clés comme suit :

(1) Économie d'énergie : réduction de la consommation d'énergie dans les zones de production en réduisant la demande et en introduisant des équipements économes en énergie.

(2) Production d'énergie renouvelable : réduction de la consommation de CO2 par la production d'énergie renouvelable.

- En 2013 et 2014, des panneaux solaires photovoltaïques (PV) ont été installés sur les toits des bâtiments de l'usine de Kawasaki.

- L'installation de panneaux solaires photovoltaïques supplémentaires est prévue dans un avenir proche.

- L'intégration d'autres sources d'énergie, comme l'hydrogène, est également envisagée.

- Achat d'énergie verte et réduction du facteur d'émission de CO2, en collaboration avec les compagnies d'électricité.

(3) Certification CO2