24
Avril
2015
|
02:00
Asia/Baku

Daimler et l'e-mobilité: Nos défis de demain sont déjà ceux d'aujourd'hui

Certains prétendent pouvoir lire l'avenir dans les étoiles. Chez Daimler, nous l'écrivons depuis 1886 et la création de la première automobile de l'histoire. Etre visionnaire, toujours en quête d'innovations pour prendre de l'avance sur le temps, tel est l'objectif que nous poursuivons depuis sans relâche.  

Parce que le développement durable est au centre de nos préoccupations depuis des dizaines d'années, Daimler est un pionner de l'e-mobilité et en assure le leadership aujourd'hui. En effet, plutôt que de faire des compromis en se concentrant sur une ou deux technologies, Daimler a décidé, au travers de ses marques Mercedes-Benz et smart, de toutes les étudier et c'est unique, de les commercialiser.

Technologies hybride, plug-in hybride, électrique ou encore gaz naturel, peu importe le défi que cela représente, toutes ces solutions sont déjà disponibles dans nos voitures. Et nous sommes déjà prêts pour la suite. Nos concept-cars sont la brillante démonstration de l'avance prise par nos ingénieurs sur les technologies et les énergies alternatives qui feront la mobilité durable des prochaines décennies.

N'accepter aucun compromis, travailler sans relâche les yeux tournés vers l'avenir, voici comment Daimler, avec Mercedes-Benz et smart, apporte les meilleures réponses aux défis de l'e-mobilité d'aujourd'hui et de demain.

Mercedes-Benz et smart :  

le meilleur sinon rien des technologies de l'e-mobilité

Hybride essence et diesel

Mercedes-Benz a toujours repoussé les limites de l'automobile : toujours plus de sécurité, de technologies, de performances. Cette quête d'excellence, la marque à l'étoile en fait la brillante démonstration dans le domaine de l'e-mobilité en commercialisant dès 2009, la limousine hybride essence la plus économe en carburant jamais conçue.

Avec son V6 couplé à un moteur électrique de 20 kW (27 ch), la S 400 HYBRID devient lors de son lancement, la berline de luxe la plus économe en carburant jamais conçue, avec une consommation moyenne de 8l/100 km, soit 147 g de CO2 par km.

Ce premier pas vers l'hybridation et le fort intérêt qu'elle crée confortent Mercedes-Benz dans le fait qu'il faut aller encore plus loin.

C'est ainsi qu'au cours de ces cinq dernières années, la marque propose des véhicules hybrides de plus en plus efficients.

Après la S 400 HYBRID, Mercedes-Benz applique la même recette au diesel. Fer de lance de ce  savoir-faire, la E 300 BlueTEC HYBRID, combine la sobriété d'une voiture diesel à la pointe de la technologie et celle d'une hybride, tout en offrant des performances de premier ordre. Grâce à ses deux motorisations, un quatre cylindres 2.2 litres bi-turbo à rampe commune et un moteur électrique de 20 kW (27 ch), la E 300 BlueTEC HYBRID développe une puissance cumulée de 231 ch et 500 Nm de couple.

Mais les chiffres les plus spectaculaires à retenir sont sa consommation mixte à partir de seulement 4,1 l/100 km avec des émissions de CO2 dignes d'une petite citadine (109 g/km) et qui concernent berline comme break. En  effet, la technologie BlueTEC HYBRID est proposée et c'est inédit, au choix dans les deux carrosseries

Fort de ce succès et afin de répondre à la demande du marché européen, Mercedes-Benz a depuis déployé la technologie BlueTEC HYBRID sur une large famille de modèles. Aux côtés de la E, sont en effet disponibles la limousine Classe S 300 BlueTEC HYBRID ainsi que la toute dernière Classe C 300 BlueTEC HYBRID disponible elle aussi au choix, en berline ou en break.

Hybride rechargeable

Grâce aux avancées technologiques notamment sur les capacités des batteries, Mercedes-Benz passe un nouveau cap dans l'hybridation de ses véhicules avec la technologie PLUG-IN HYBRID. Cette dernière permet non seulement d'abaisser davantage la consommation et les émissions de CO2, mais surtout elle permet de rouler sur des dizaines de kilomètres sans consommer la moindre goutte de carburant.

Grâce à des batteries Lithium-ion aux capacités accrues rechargeables sur une prise domestique ou des bornes dédiées et des moteurs électriques plus puissants, les Mercedes-Benz PLUG-IN HYBRID combinent les avantages d'une voiture électrique pour une utilisation quotidienne et ceux d'un véhicule thermique pour les grands trajets.

Lancée fin 2014, la S 500 PLUG-IN HYBRID L est le porte-drapeau de ce savoir-faire. Offrant la puissance et l'agrément de conduite d'une limousine à moteur V8, tout en se contentant en moyenne de 2,8l/100 km d'essence, soit des émissions de CO2 réduites à seulement 65g par kilomètre, elle concilie performances et efficience et représente, avec sa sœur HYBRID, près de 10% des ventes du best-seller des limousines.

Mariant un V6 bi-turbo à injection directe essence à un moteur électrique développant 85 kW (soit 116 ch), la S500 PLUG-IN HYBRID offre une puissance cumulée de 442 ch et peut surtout parcourir jusqu'à 33 km en mode 100% électrique.

Ce genre de prouesse, les Classe C 350 e berline et break en sont également capables. Commercialisées en mars 2015, toutes deux inaugurent une nouvelle nomenclature chez Mercedes (à voir en détail dans les pages suivantes), le « e » désignant ici l'emploi de la technologie PLUG-IN HYBRID. Grâce à une batterie Lithium-ion haute tension rechargeable d'une capacité totale de 6,2 kWh, les C 350 e offrent jusqu'à 31 km de conduite 100% électrique.

Proposant une puissance cumulée de 205 kW, soit 279 ch, elles offrent aussi le dynamisme de conduite attendu d'une Mercedes-Benz (0 à 100 km/h en 5''2 seulement pour la berline) tout en affichant des consommations et émissions records (2,1 l/100 km et 48 g de CO2 par km).

Conduire une S 500 PLUG-IN HYBRID L, depuis rebaptisée S 500 e, ou une C 350 e ne diffère en rien de la conduite d'une Mercedes-Benz à motorisation conventionnelle. Mieux, pour rendre plus ludique l'utilisation de ces automobiles à part et impliquer davantage celui qui est derrière le volant, plusieurs modes d'entrainement sont proposés avec par exemple le mode « e-save », qui sert à économiser de l'énergie en vue d'un futur trajet urbain en mode tout électrique.

Les S 500 e L et C 350 e sont également dotées de pédales d'accélérateurs « tactiles » qui informent le conducteur. Par une résistance dans la pédale, ce dernier est informé qu'il va quitter le mode électrique et que le moteur essence va se mettre en route. A l'inverse, une double impulsion dans la pédale incite le conducteur à relâcher complétement l'accélérateur pour éteindre le bloc thermique et le désaccoupler de la chaîne cinématique. En fonction de la situation, le véhicule passe alors en mode croisière ou en mode récupération d'énergie, afin de recharger les batteries.

Face à l'attrait de plus en plus fort des clients pour cette technologie, Mercedes-Benz a d'ores et déjà annoncé que dans les deux prochaines années, la famille PLUG-IN HYBRID s'agrandira avec pas moins de dix nouveaux modèles (par exemple le nouveau GLE 500 e lancé le 7 avril 2015). De quoi permettre à de nombreux autres conducteurs de découvrir cet inédit et intense plaisir de conduire.

Propulsion électrique et gaz naturel

Aux côtés de ses gammes HYBRID, BlueTEC HYBRID et PLUG-IN HYBRID, Mercedes-Benz travaille également sur des voitures  100% électriques.

C'est d'ailleurs avec un coup de maître que la technologie ELECTRIC DRIVE a été lancée en 2012, avec la première supercar du genre : la SLS AMG ELECTRIC DRIVE Coupe. Développant une puissance totale de 552 kW (soit 750 ch), ses quatre moteurs électriques implantés dans chacune des roues assurent à cette sportive à transmission intégrale performances exceptionnelles et sensations de conduite inédites.

Digne héritière du SLS AMG ELECTRIC DRIVE, la Classe B ELECTRIC DRIVE a été lancée l'an dernier. Le premier et seul monospace compact 100% électrique du marché automobile peut parcourir jusqu'à 200 km. Livrée d'office avec deux câbles, l'un pour les prises domestiques, l'autre pour les bornes de recharge rapide, la Classe B ELECTRIC DRIVE peut sans crainte sortir des zones urbaines grâce aux performances de son moteur de 132 kW (180 ch). Comprises dans le prix de la voiture, les batteries Lithium-ion sont logées dans le plancher entre les essieux et permettent ainsi à cette Classe B d'être aussi pratique que ses sœurs thermiques.  C'est aussi à ce  genre de détail que Mercedes-Benz prouve que ses produits sont conçus sans compromis.

Parallèlement à l'électricité, la Classe B peut également être propulsée grâce à une autre énergie alternative : le gaz naturel. Destinée aux entreprises, la Classe B NATURAL GAS DRIVE dispose d'une motorisation pouvant être alimentée soit par du gaz naturel, soit par de l'essence. Grâce à  l'architecture astucieuse de la Classe B, la technologie NATURAL GAS DRIVE s'intègre sans modifier le design ou l'habitabilité de la voiture, avec un réservoir de 21 kg de gaz directement implanté dans le plancher. Comparée à une version essence équivalente, la Classe B NATURAL GAS DRIVE affiche de meilleures émissions de CO2 et s'avère aussi plus économique avec un plein de gaz naturel meilleur marché que celui de sans-plomb.

smart electric drive

Incarnation de la mobilité urbaine avec ses voitures compactes et peu énergivores, smart propose une alternative électrique dans sa gamme depuis 2009. Présentée au Mondial de Paris en 2012, lancée l'année suivante, la troisième et toute dernière version de la fortwo electric drive connait un joli succès en France en se plaçant dans le top 4 des ventes de sa catégorie. En 2014, une fortwo vendue sur cinq était une electric drive.

Grâce à sa batterie Lithium-ion de 17,6 kWh, cette dernière peut parcourir jusqu'à 145 km, couvrant ainsi sans difficultés les déplacements urbains quotidiens. smart fait également office de précurseur avec la première citadine électrique sportive. La fortwo BRABUS electric drive dispose d'un moteur électrique à la puissance et au couple augmentés pour des performances accrues.

Hydrogène : Mercedes-Benz, pionnier de la voiture à pile à combustible

Parallèlement aux nombreuses technologies étudiées puis déployées en série, la voiture à hydrogène (également appelée F-Cell) est depuis plus de vingt ans au cœur des recherches de Mercedes-Benz. C'est en effet dès 1994 qu'un concept car utilisant cette technologie est présenté. Pour rappel, une voiture à pile à combustible est capable de transformer l'énergie chimique fournie par une réaction entre de l'hydrogène et de l'oxygène en énergie électrique.

L'avantage est triple :

- La voiture à pile à combustible est propulsée par une énergie alternative qui autorise une autonomie supérieure à une simple voiture électrique alimentée par des batteries.

-  Elle se recharge plus rapidement qu'une voiture électrique puisque le plein de son réservoir d'hydrogène ne prend que quelques minutes.

- Une automobile à pile à combustible ne rejette que de la vapeur d'eau dans l'atmosphère.

Pour démontrer son  savoir-faire et fêter son 125ème anniversaire, Mercedes-Benz a organisé en 2011 un tour du monde avec la Classe B F-Cell à hydrogène baptisé « F-CELL World Drive ». Ce périple auquel a notamment participé la célèbre actrice Diane Kruger a démontré, en conditions réelles de circulation, l'avance prise par Mercedes-Benz dans le domaine de la voiture à pile à combustible.

Ce rôle de laboratoire roulant, c'est aussi celui des concept-cars qui préfigurent l'automobile des prochaines décennies. Et parmi les nombreuses innovations présentées, Mercedes-Benz a dévoilé avec ses dernières créations des avancées importantes sur la pile à combustible en la mariant à d'autres technologies de pointe : le concept F125 ! présenté à Francfort en 2011 pour les 125 ans de la marque, ou le concept Vision G-Code dévoilé à Pékin en avril 2014 et mariant la technologie PLUG-IN HYBRID à la pile à combustible, en sont deux parfaits exemples. (voir les communiqués de presse dédiés sur media.daimler.com/dcmedia-fr)

La plus récente et brillante illustration du savoir-faire de Mercedes-Benz sur l'e-mobilité a eu lieu il y a quelques semaines à peine, en janvier.

Lors du célèbre CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas qui rassemble les entreprises les plus en avance sur les hautes technologies dans le monde, le concept F015 Luxury in Motion a fait la une des médias de toute la planète.

Cette berline de grand luxe synthétise en effet toutes les avancées de Mercedes-Benz en matière de mobilité durable. En plus d'être capable de parcourir jusqu'à 1 100 km sans ravitailler, cette PLUG-IN HYBRID avec pile à combustible est également une voiture autonome capable d'évoluer seule dans la circulation. Avec elle, Mercedes-Benz confirme déjà que la voiture de 2030 est déjà presque prête.

Une nouvelle nomenclature pour Mercedes-Benz

Pour accompagner l'essor de l'e-mobilité au sein de la gamme Mercedes-Benz et permettre de distinguer les différentes technologies employées, une nouvelle nomenclature va petit à petit être mise en place.

La Classe C 350 e sera la première à inaugurer ces nouveaux labels dont voici le détail ci-dessous.

e : cette lettre désigne les Mercedes-Benz utilisant la technologie ELECTRIC DRIVE ou PLUG-IN HYBRID.

h : cette lettre désignera les Mercedes-Benz utilisant les technologies HYBRID et BlueTEC HYBRID.

d : cette lettre désignera les Mercedes-Benz à motorisation diesel conventionnelle.

:cette lettre désignera les Mercedes-Benz utilisant le gaz naturel pour carburant.

Glossaire

HYBRID

Cette technologie marie un moteur thermique essence à un moteur électrique. Ce dernier a pour rôle d'assister le moteur thermique afin de faire baisser les consommations et puise son énergie dans des batteries qui se rechargent soit grâce au moteur thermique, soit grâce à la récupération d'énergie lors des décélérations.

BlueTEC HYBRID

Cette technologie est en tous points identique à l'HYBRID précitée, à ceci près que le moteur thermique employé ici est un diesel à rampe commune.

PLUG-IN HYBRID

Cette technologie dérive de la technologie HYBRID mais autorise une autonomie en mode 100% électrique plus importante grâce notamment à des batteries de meilleure capacité. Ces dernières peuvent être rechargées soit sur secteur, soit sur une borne dédiée.

ELECTRIC DRIVE

Cette technologie utilise un moteur électrique alimenté par des batteries haute capacité rechargeables sur une prise secteur ou sur une borne dédiée.

NATURAL GAS DRIVE

A la place de l'essence, le moteur thermique brûle du gaz naturel (à ne pas confondre avec le GPL, Gaz de Pétrole Liquéfié) pour propulser le véhicule.

F-CELL

En provoquant une réaction chimique entre de l'oxygène et de l'hydrogène, cette technologie permet de créer de l'électricité. Une voiture à pile à combustible est donc un véhicule électrique utilisant une source d'énergie différente d'un véhicule conventionnel utilisant l'énergie fossile ou d'un véhicule électrique qui est alimenté par des batteries que l'on recharge.

F-CELL  PLUG-IN HYBRID

Sur ces concepts cars, Mercedes-Benz a décidé de marier la technologie des voitures PLUG-IN HYBRID –propulsion par un ou plusieurs moteurs électrique alimentés par des batteries rechargeables- à la technologie HYDROGEN avec pile à combustible, qui autorise une plus grande autonomie.