27
Novembre
2008
|
01:00
Asia/Baku

Daimler au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008

  • Plus de 80 véhicules destinés à présenter l'état de la technologie VI
    pour les camions, utilitaires légers et autobus/autocars

  • De Daimler Trucks à l'univers des véhicules industriels Mercedes-Benz

  • Présentations et temps forts : Actros Mercedes-Benz, Actros TP, Travego, show car Vito BlueEFFICIENCY, Zetros, Econic

  • Présentations technologiques : respect de l'environnement et sécurité avérés

  • Camions : respect de l'environnement, rentabilité et sécurité inégalés
    dès aujourd'hui

  • Utilitaires légers Mercedes-Benz : pleins feux sur les propulsions de demain

  • Autobus et autocars Mercedes-Benz : présentation mondiale de l'Active Brake Assist

  • Véhicules spéciaux : les propulsions hybrides au cœur de la gamme Econic

  • Services : une offre complète sur toute la chaîne de valeur

  • Setra : Top of Class – avec dix autocars dans le hall 16

  • Fuso : le Canter sous toutes ses facettes

  • Mercedes-Benz TrailerAxleSystems : la famille d'essieux s'agrandit

Plus de 80 véhicules représentant l'ensemble des marques diffusées en Europe, de nombreuses présentations technologiques dans les domaines de la sécurité et de l'environnement, une foule de services novateurs – la présence des marques de véhicules industriels du groupe Daimler AG au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008 illustre l'ambition du numéro un des constructeurs de véhicules industriels à l'échelle mondiale : la suprématie en termes d'innovation dans les secteurs de l'environnement, de la rentabilité, de la sécurité et du service après-vente.

Pour les marques du groupe Daimler AG, l'innovation n'est pas une fin en soi. Qu'il s'agisse de Mercedes-Benz et Setra en Europe et dans le monde entier, de Fuso en Asie et sur tous les autres continents, de Freightliner, de Sterling, de Western Star ou de Thomas Built Buses en Amérique du Nord et d'autres régions : le saisissant potentiel d'innovation des marques de véhicules industriels du groupe Daimler AG sert un objectif clairement défini – le client doit faire l'objet de toutes les attentions. Toute la force des marques du groupe Daimler AG, leaders en Europe et à l'échelle mondiale, est mise au service de la réussite du client. Avec les camions, les utilitaires légers et les autobus/autocars les plus sûrs, les plus rentables et les plus respectueux de l'environnement.

Cette ambition, ainsi que le respect du client, figurent au centre des préoccupations de l'entreprise et de la mise en scène de chacune des marques au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008 à Hanovre. Mercedes-Benz et Daimler Trucks (hall 14/15), Setra (hall 16), Fuso (hall 16), Mercedes-Benz TrailerAxleSystems (hall 26) – toutes exposent au salon IAA 2008 leur potentiel de performance sous la forme de produits et services novateurs.

Mercedes-Benz au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008

A eux seuls, les faits et les chiffres impressionnent : 11 500 m² de surface d'exposition, 53 camions, véhicules spéciaux, utilitaires légers et autobus/autocars ainsi que de nombreux espaces technologiques. A cela s'ajoute la présentation, en plein cœur du hall, de la vaste offre de prestations de services de la marque sur un espace découverte de plus de 500 m2, entièrement consacré au service. La première marque de véhicules industriels au monde, l'inventeur d'innombrables voitures, camions, utilitaires légers, autobus et autocars, présente ses produits et prestations de service sous un jour des plus attrayants.

Au niveau de l'accès au hall 14/15, les visiteurs sont accueillis par une exposition de camions de Daimler Trucks ainsi qu'une présentation d'un projet commun à toutes les marques : « Shaping Future Transportation » (« Façonner les transports du futur »). Cette initiative souligne le rôle de leader de l'innovation ambitionné par le constructeur en matière de développement et de commercialisation de propulsions écocompatibles, et ce, toutes marques et produits confondus, sur tous les continents.

De Daimler Trucks à Mercedes-Benz

Daimler Trucks regroupe sous son toit des marques globales, leaders dans les trois grandes régions acheteuses de véhicules industriels à l'échelle mondiale : six tracteurs de semi-remorque pour le transport long-courrier incarnent la diversité et la suprématie du constructeur sur les différents marchés. L'Amérique du Nord est représentée par un Freightliner Cascadia et un Freightliner Coronado, l'Asie, par deux Fuso Super Great, l'Europe par deux Axor Mercedes-Benz. Une gigantesque carte du monde illustre l'ambition de Daimler Trucks à endosser un rôle de leader à l'échelle mondiale en matière d'innovation dans les domaines de la sécurité, de la rentabilité et de la préservation de l'environnement.

L'importance accordée par la société Daimler AG au thème de l'environnement est clairement démontrée par une exposition dans l'exposition : « Shaping Future Transportation ». Cette initiative des véhicules industriels Daimler est placée sous le signe de la protection de l'environnement, mais elle traite aussi de la rentabilité et de la sécurité des véhicules industriels. Quatre véhicules hybrides issus de trois continents illustrent ces différents thèmes. L'étude Axor Hybrid Mercedes-Benz est ici présentée pour la première fois au public mondial. Le Freightliner Business Class M2e Hybrid devrait intégrer très prochainement la production de série, tandis que le Fuso Canter Eco Hybrid Mitsubishi est d'ores et déjà produit en série. Le Sprinter Plug-In Hybrid Mercedes-Benz participe quant à lui à des essais clients.

Le vaste univers des véhicules industriels Mercedes-Benz

En parcourant l'exposition à vocation informative consacrée à Daimler Trucks et au projet « Shaping Future Transportation », les visiteurs découvrent l'univers Mercedes-Benz : dès l'entrée, ses contours se devinent derrière une paroi en gaze éclairée. Une plate-forme surélevée offre un aperçu de la vaste présentation des 53 véhicules Mercedes-Benz et de la gamme complète de prestations de service. Le stand se subdivise en quatre zones : camions, utilitaires légers, autobus/ autocars et véhicules spéciaux. Au sein de chacune d'elles, l'exposition est organisée par secteur d'activité. L'espace consacré aux prestations de service s'étend tel un cinquième département produit entre les quatre autres zones.

La toile de fond de l'exposition est impressionnante : la puissance de la marque est soulignée par des éléments colorés et semi-transparents de neuf mètres de haut tels que des lamelles. Ces structures changent de couleur sur un rythme régulier. Elles présentent les messages clés de la marque Mercedes-Benz. La montée de l'escalier permet au visiteur de plonger dans l'univers des véhicules industriels à l'étoile.

Présentations et temps forts : Actros Mercedes-Benz, Actros TP, Travego, show car Vito BlueEFFICIENCY, Zetros

Dans les différents départements produits, les premières mondiales et les temps forts sont présentés en évidence sur des plateformes. Dans le secteur des camions, une double présentation est attendue : si le nouvel Actros Mercedes-Benz représente la référence dans le transport long-courrier européen haut de gamme, le nouvel Actros TP poursuit la même ambition dans le secteur des TP. Doté de la nouvelle boîte automatisée Mercedes-Benz PowerShift Offroad et d'une foule d'équipements novateurs, il fait sa première apparition mondiale au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008. Les deux véhicules sont présentés au cours d'un show placé sous le signe de l'innovation.

Le Travego nouvelle génération offre un poste de conduite à l'ergonomie optimale, une chaîne cinématique dotée d'un nouveau moteur et d'une nouvelle boîte de vitesses entièrement automatisée, ainsi qu'un train de roulement encore revalorisé. Il séduit également par des équipements de sécurité passive novateurs tels que le Front Collision Guard. Dans le secteur des autocars de tourisme, le système Active Brake Assist (aide active au freinage) des Travego Mercedes-Benz et Setra TopClass 400 est présenté pour la première fois.

Du côté des utilitaires légers à l'étoile, tous les regards seront tournés vers le show car Vito BlueEFFICIENCY. L'étude attrayante reflète, à travers de nombreux exemples, tout le potentiel de développement de la propulsion diesel à bord des utilitaires légers. Nombre d'innovations présentées seront prochainement intégrées dans la dotation de série ou le programme d'options de ces véhicules.

Parmi les véhicules spéciaux, le Zetros Mercedes-Benz occupe une position exceptionnelle. Le camion à capot et transmission intégrale est taillé sur mesure pour s'acquitter sans compromis de sa tâche dans les conditions les plus difficiles. En exploration, en version SAV, sur des chantiers d'envergure, pour la protection civile ou les missions de maintien de la paix – ce camion aux exceptionnelles aptitudes tout-terrains, de structure particulièrement robuste, est dans son élément quand d'autres déclarent forfait.

Présentations technologiques : respect de l'environnement et
sécurité avérés

Pour toutes les marques de Daimler, il est parfaitement naturel d'assumer une responsabilité écocitoyenne maximale. Le Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008 est pour elles l'occasion de démontrer leur suprématie en termes d'innovation dans ce domaine, notamment à travers les résultats du projet « Shaping Future Transportation » lancé à l'initiative de Daimler. Propulsion hybride, au gaz naturel ou à pile à combustible – les véhicules industriels de Daimler occupent la pole position en matière de propulsions alternatives. Nombre de camions, d'utilitaires légers et d'autobus/autocars présents sur le salon en attestent. Le Citaro Mercedes-Benz à pile à combustible, notamment, est issu d'une flotte de 36 véhicules ayant parcouru plus de deux millions de kilomètres en conditions réelles d'utilisation. Le Freightliner Business Class M2e Hybrid, le Fuso Canter Eco Hybrid et le Sprinter NGT Mercedes-Benz au gaz naturel ont déjà intégré la production de série et peuvent désormais être commandés par les clients – trois propulsions alternatives sur trois continents.

Camions Mercedes-Benz : respect de l'environnement, rentabilité et sécurité dès à présent inégalés

Outre les véhicules exposés, de nombreux points Technologie présentent aux visiteurs du salon des solutions technologiques axées sur la protection de l'environnement et la sécurité. Sur les camions à l'étoile, la rentabilité et le respect de l'environnement offerts par la technologie diesel BlueTec occupent le devant de la scène – plus de 200 000 camions ont économisé 700 millions de litres de précieux gazole à l'échelle de l'Europe et évité l'émission de deux millions de tonnes de CO2 grâce à BlueTec. La présentation des nouveautés sur les différents espaces dédiés met également en évidence les avantages économiques de la boîte Mercedes PowerShift, des packs aérodynamiques, mais aussi d'autres facteurs favorisant une conduite axée sur la rentabilité. Question sécurité, l'Active Brake Assist (aide active au freinage), un équipement unique à l'échelle mondiale, attire l'attention de tous. A côté de l'Atego BlueTec Hybrid Mercedes-Benz, un point info spécial permet aux visiteurs de s'informer sur la technologie hybride et sur ses avantages au quotidien.

Nouveauté : le Sprinter Mercedes-Benz à propulsion au gaz naturel

Présenté comme concept-car il y a deux ans à l'occasion du Salon international du véhicule industriel (IAA) 2006, le Sprinter NGT à moteur bicarburation au gaz naturel a entre temps intégré la production de série (NGT = Natural Gas Technology). Le Sprinter NGT séduit non seulement par des émissions polluantes et sonores nettement réduites, mais aussi par des coûts de possession très faibles. En Allemagne, notamment, une taxation réduite est appliquée sur les véhicules au gaz naturel jusqu'en 2018. En termes de densité énergétique, le gaz naturel est donc environ moitié moins cher que le gazole et l'essence. Dans de nombreux pays européens, des aides financières ou des exonérations d'impôts sont accordées à l'achat de véhicules au gaz naturel.

Sur le Sprinter NGT, Mercedes-Benz mise sur la bicarburation. Le moteur de base, un quatre cylindres de 1,8 litre de cylindrée, peut également fonctionner à l'essence. Ce concept permet d'atteindre une autonomie de 1 200 km. Grâce à une suralimentation mécanique à compresseur, le moteur délivre 115 kW (156 ch) et affiche un couple maxi de 240 Nm. Ces valeurs s'appliquent aux deux modes gaz naturel et essence. Le Sprinter NGT est équipé de série d'une boîte de vitesses mécanique à six rapports, ou au choix, d'une boîte automatique à convertisseur.

Les personnes qui souhaitent opter pour une version encore plus respectueuse de l'environnement du Sprinter NGT Mercedes-Benz peuvent commander en option le véhicule aux normes EEV (Enhanced Environmentally Friendly Vehicle = véhicule particulièrement respectueux de l'environnement). La contenance du réservoir d'essence est ramenée à moins de 15 l. Le Sprinter NGT Mercedes-Benz est alors considéré comme monovalent et remplit les critères de la directive EEV.

Nouveauté : le Sprinter Plug-In Hybrid Mercedes-Benz

Le concept-car Sprinter Plug-In Hybrid Mercedes-Benz présente une architecture hybride parallèle où le moteur électrique est intercalé entre le moteur à combustion et la boîte de vitesses automatique. Le concept prévoit par ailleurs l'implantation du réservoir d'essence, d'une capacité inchangée de 100 litres, entre les essieux. Les batteries lithium-ion se trouvent juste derrière l'essieu arrière. A capacité égale, cette technologie permet de réduire le poids des batteries à seulement 175 kg, soit moitié moins qu'avec les batteries nickel-hydrure métallique utilisées dans les véhicules à propulsion hybride de première génération.

Vito BlueEFFICIENCY Mercedes-Benz : pleins feux sur les propulsions de demain

La présentation des utilitaires légers Mercedes-Benz au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008 offre un aperçu des perspectives d'avenir du secteur. A proximité immédiate du show car Vito BlueEFFICIENCY, Mercedes-Benz présente une maquette de propulsion hybride pour le Vito. Aux côtés du Sprinter NGT de série, cette dernière a pour vocation d'expliquer les avantages de la propulsion au gaz naturel en termes de respect de l'environnement et de rentabilité. La sécurité des utilitaires légers fait également l'objet de toutes les attentions. Elle est ainsi maximisée par l'Adaptive ESP asservi à la charge disponible sur le Sprinter, le Vito et le Viano, mais aussi par le Trailer Stability Assist (TSA) (système de stabilisation de la remorque), une extension du système de sécurité ESP spécialement conçue pour la conduite avec remorque. Après son intégration sur le Vito et le Viano, le TSA figure désormais dans la dotation de série et de sécurité de tout Sprinter doté départ usine d'un dispositif d'attelage.

Autobus et autocars Mercedes-Benz : présentation mondiale d'un équipement de sécurité, l'Active Brake Assist

La présentation mondiale de l'Active Brake Assist dans des autobus et autocars démontre la compétence exceptionnelle du constructeur en termes de sécurité et constitue un élément clé du concept de sécurité intégrale de Mercedes-Benz. Les visiteurs peuvent découvrir l'Active Brake Assist en situation sur le terrain tout proche dédié à la sécurité. Pour ce faire, les visiteurs sont invités à s'inscrire au terme d'un magazine sur la sécurité organisé toutes les heures. Le système de sécurité passive Front Collision Guard assure également une fonction vitale. Au centre des présentations technologiques figure par ailleurs la propulsion hybride BlueTec. Le Citaro G BlueTec Hybrid Mercedes-Benz exposé sur l'esplanade extérieure sera testé chez des clients à partir du début de l'année prochaine.

Véhicules spéciaux Mercedes-Benz : les propulsions hybrides BlueTec sur le devant de la scène

Sur les véhicules spéciaux, la propulsion hybride démontre tout son potentiel en trafic courte distance au cœur d'une circulation en accordéon. Le fonctionnement et les effets de la propulsion hybride méritent toutefois d'être expliqués. C'est pourquoi un espace spécifique a été consacré à la propulsion hybride à proximité du modèle Econic BlueTec Hybrid Mercedes-Benz exposé dans le cadre du salon.

Le prototype BlueTec Hybrid est dérivé de l'Econic 2629 NLA Mercedes-Benz, un véhicules trois essieux à essieu traîné directeur, de 26 tonnes de P.T.A.C. Le moteur diesel est un six cylindres en ligne du type OM 906 LA à la norme antipollution UE Euro 5. Il délivre une puissance de 210 kW (286 ch) à partir de 6,4 litres de cylindrée.

Nouveauté : une étude de véhicule Econic NGT Hybrid Mercedes-Benz
unique au monde

La deuxième exclusivité du salon, présentée comme une étude, va encore plus loin : ici, c'est l'Econic NGT Mercedes-Benz au gaz naturel qui sert de base au modèle à propulsion hybride. Particulièrement respectueux de l'environnement par nature, l'Econic NGT satisfait non seulement à la norme UE Euro 5, mais aussi aux critères environnementaux EEV nettement plus stricts. Le véhicule peut ainsi se prévaloir en option de l'écolabel Ange bleu.

Le véhicule d'exposition est un châssis-cabine trois essieux de type Econic NGT Hybrid 2628 NLA Mercedes-Benz avec essieu traîné. Le moteur à six cylindres en ligne de type M 906 LAG est classé dans la catégorie EEV et délivre 205 kW (279 ch) à partir d'une cylindrée de 6,9 litres. Le couple maxi du moteur suralimenté culmine à 1 000 Nm. Comme sur l'Econic BlueTec Hybrid, le moteur électrique est implanté devant la boîte de vitesses. Ses caractéristiques se définissent également par une puissance de 44 kW et un couple maxi de 420 Nm.

Services : une offre complète sur toute la ligne

Chez Mercedes-Benz, les prestations de service occupent une place centrale, et pas seulement au sens figuré. Au Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008, cette évidence se vérifie aussi sur le terrain : tel un département produit à part entière, les services sont positionnés au cœur de l'espace d'exposition. La totalité des compétences en matière de suivi et de prestations de services y est présentée, de l'achat à la restitution du véhicule, en passant par son exploitation sur l'ensemble de la chaîne de création de valeur.

Un « boulevard des services » relie par ailleurs les départements produit entre eux. Celui-ci est jalonné de spots SAV abordant des thèmes spécifiques. Les visiteurs peuvent s'y enquérir personnellement des prestations de service spécifiques proposées par les différents départements produit. Les thèmes SAV sont au cœur des informations abordées à proximité de chaque véhicule exposé.

Ces points d'information sont complétés par un vaste espace consacré aux services. Sur une superficie de 600 m², tout ce qui concerne les accessoires et la rentabilité, les pièces d'origine et la logistique Pièces, le Service24h, la nouvelle gestion de la maintenance ainsi que Star Diagnosis est abordé par coups de projecteur successifs. Quatre îlots thématiques abordent tous les thèmes en rapport avec les pièces et la logistique, les ateliers, la réception SAV et le TCO. Ces îlots sont organisés autour de quatre modèles d'exposition : deux Sprinter Mercedes-Benz, un Axor Mercedes-Benz et un nouvel Actros Mercedes-Benz, entièrement équipés avec des accessoires d'origine Mercedes-Benz.

Setra : Best in Class – avec dix autocars dans le hall 16

En exposant dix autocars dans le cadre du Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008, Setra offre un aperçu de sa gamme actuelle. Dans le hall 16, la marque d'autocars d'Ulm présente notamment pour la première fois, sous la devise « best in class » (« premier de la classe »), le S 419 GT-HD. Ce véhicule trois essieux de 15 mètres de long vient enrichir l'offre d'autocars de grand tourisme de la gamme ComfortClass 400.

Avec un S 416 HDH, Setra présente pour la première fois un autocar de tourisme de la gamme TopClass 400 avec Active Brake Assist (ABA), un système également connu des spécialistes sous le terme d'aide active au freinage. Eprouvé sur les camions depuis de nombreuses années déjà, le système déclenche un freinage à fond lorsqu'il détecte un véhicule circulant trop lentement en amont, ceci afin d'écarter tout risque de collision. Auparavant, il émet des signaux d'avertissement dont l'intensité augmente graduellement. Le système Active Brake Assist fonctionne en liaison avec le régulateur de vitesse et de distance (ART) dont il utilise les capteurs de roue pour identifier les véhicules qui précèdent l'autocar.

Fuso : le Canter sous toutes ses facettes

Dans le hall 16/E10, Mitsubishi Fuso présente le Canter en de multiples versions sur une surface de 1 300 m² placée sous la devise « efficiency in transportation » (« L'Efficience dans le monde du transport »). Au total, la marque expose 13 véhicules, dont de nombreuses solutions de carrossage. L'espace s'articule autour de trois zones sectorielles. L'un de ses éléments phares est constitué par le Canter Eco Hybrid, déjà intégré à la production de série japonaise depuis 2006 et associé depuis le mois d'août au plus vaste essai de flotte européen, réalisé en Grande-Bretagne. Le point de mire du stand est sans conteste l'étude de Fuso Canter ECO-D, une étonnante variante de benne légère du futur dotée d'une foule de solutions novatrices.

Mercedes-Benz TrailerAxleSystems : la famille d'essieux s'agrandit

Dans le hall 26, Mercedes-Benz TrailerAxleSystems démontre toute sa puissance d'innovation et son potentiel de performance. Avec le nouvel essieu directeur DCA Steermaster, le fabricant présente l'essieu directeur de remorque le plus léger dans cette catégorie. Avec les deux essieux de remorque éprouvés de la gamme DCA Weightmaster, TrailerAxleSystems peut ainsi s'enorgueillir de proposer la solution la plus légère du marché pour un module trois essieux. Les clients qui souhaitent économiser encore davantage de poids et d'espace peuvent opter pour le DCA Airmaster. Le seul essieu au monde à être doté d'un réservoir à air comprimé intégré au tube d'essieu a été présenté pour la première fois il y a deux ans, dans le cadre du salon IAA. Il est à présent intégré dans la production de série.



Forger durablement l'avenir : Shaping Future Transportation

  • Réduction radicale de la consommation et des émissions de gaz d'échappement

  • De la propulsion hybride à la pile à combustible

  • Mercedes-Benz présente trois nouveaux concepts hybrides

  • La propulsion au gaz naturel en marche

  • Active Brake Assist – une exclusivité Mercedes-Benz et Setra :
    près de la moitié des accidents graves impliquant des véhicules industriels pourraient être évités

  • Daimler en tête pour l'introduction de systèmes de sécurité

  • Unique : le système Front Collision Guard sur les autocars de tourisme

Forger durablement l'avenir du transport : pour Daimler, premier constructeur mondial de véhicules industriels avec un portefeuille de marques renommées, cela représente bien plus qu'un simple challenge économique ou technologique – c'est un devoir envers la société. Baptisée « Shaping Future Transportation » (façonner les transports du futur), l'initiative adopte une approche globale qui, outre les aspects environnementaux, met également en avant le thème de la sécurité. A l'occasion du Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008, Daimler présente les derniers résultats du projet dans la zone d'accès aux halls 14/15 et dresse à Hanovre un tableau impressionnant des filières les plus prometteuses dans l'optique du véhicule industriel propre. A travers une multitude de véhicules de clients et de modèles d'exposition, les différentes marques et divisions du groupe montrent que Daimler met tout en œuvre pour tenir sa promesse et forger l'avenir du transport. Le Salon IAA 2008 accueille ainsi trois modèles qui n'avaient jamais encore été présentés : l'Econic BlueTec Hybrid Mercedes-Benz, une étude proche de la série, le concept-car Econic NGT Hybrid Mercedes-Benz à propulsion hybride au gaz naturel et le prototype de l'Axor BlueTec Hybrid Mercedes-Benz.

Réduction radicale de la consommation et des émissions de gaz d'échappement

La société Daimler AG déploie toute son énergie à réduire radicalement la consommation de carburant, les rejets de CO2 et les émissions de gaz d'échappe­ment des véhicules industriels dans le cadre du projet Shaping Future Transportation lancé à la fin de l'année dernière.

Désormais éprouvée à bord de plus de 200 000 camions Mercedes-Benz et 11 000 autobus/autocars Mercedes-Benz et Setra, la technologie BlueTec démontre avec force tout le potentiel d'économies des moteurs diesel classiques. Plus de 90 % des véhicules concernés respectent dès maintenant les seuils d'émissions Euro 5 qui seront applicables dans l'Union européenne à partir de l'automne 2009. Comparés aux moteurs Euro 3 habituels, les véhicules BlueTec ont permis à leurs exploitants d'économiser environ 700 millions de litres de gazole et soulagé l'environnement de deux millions de tonnes de CO2. Les véhicules BlueTec consomment entre 2 et 5 % de moins que les versions Euro 3 et leurs émissions de CO2 sont également réduites en conséquence. Les particules présentes dans les gaz d'échappement diminuent simultanément d'au moins 80 %. La baisse des émissions d'oxydes d'azote peut quant à elle atteindre 60 %.

Chez les utilitaires légers, le développement est également très dynamique. La fonction Stop/Start ECO proposée en option sur le Sprinter permet d'économiser entre 5 et 8 % de carburant en ville et se rentabilise ainsi en l'espace de quelques mois. Au salon IAA, le potentiel offert par les utilitaires légers à motorisation diesel est illustré par le show car Vito BlueEFFICIENCY. Ce véhicule abrite une multitude de technologies aptes à limiter la consommation dont un grand nombre sera disponible prochainement.

Leader mondial de la propulsion hybride dans le secteur des véhicules industriels

Sur la voie qui mène aux propulsions du futur, les technologies hybrides sont appelées à jouer un rôle clé. Selon le type d'affectation, les économies potentielles de gazole peuvent être de l'ordre d'un tiers. Ces pronostics reposent sur les expériences recueillies aux Etats-Unis et au Japon où de très nombreux autobus, autocars et camions Orion, Freightliner et Fuso, trois marques du groupe Daimler, sont en service chez des clients.

Avec quelque 1 600 autobus hybrides en circulation sur les routes d'Amérique du Nord, plus de 160 véhicules Freightliner et 350 camions et autobus de gamme légère de marque Fuso, Daimler est leader mondial des propulsions hybrides dans le secteur des véhicules industriels. Et ces chiffres ne cessent de croître : ces jours-ci, une flotte entière d'utilitaires légers Sprinter Plug-In Hybrid entre en phase d'essais chez des clients d'Amérique du Nord. Si l'on compte les camions, autobus/autocars et utilitaires légers Mercedes-Benz propulsés au gaz naturel en circulation en Europe, Daimler a déjà livré à ses clients une flotte totalisant largement 7 000 véhicules industriels équipés de systèmes de propulsion alternatifs. Aujourd'hui, tous ces véhicules roulent en conditions réelles.

Un engagement sans cesse renouvelé

Les technologies de propulsion alternatives utilisées par Daimler Trucks et Daimler Buses doivent maintenant atteindre de nouveaux clients dans d'autres segments et d'autres régions du monde. Dans les années à venir, Freightliner livrera 1 500 camions hybrides M2 à ses clients d'Amérique du Nord et construira des versions hybrides des célèbres cars de transport scolaire Thomas Built Buses. Le marché japonais a déjà accueilli la deuxième génération d'autobus hybrides avec le Fuso Aero Star Eco Hybrid. En Allemagne, le premier camion de ramassage-distribution Atego BlueTec Hybrid est entré cette année dans la phase pilote. En août, la plus grande flotte de camions d'essai à propulsion hybride d'Europe a été lancée à Londres : elle comprend dix Fuso Canter Eco Hybrid. De son côté, le Sprinter Hybrid est livré à des clients d'Amérique du Nord et d'Europe.

Dans le secteur des transports publics de proximité, l'autobus articulé Citaro G BlueTec Hybrid Mercedes-Benz sera testé chez des clients à partir du début de l'année prochaine. Ce nouveau concept de véhicule marque d'ores et déjà un tournant technologique en attendant l'avènement du véhicule zéro émission.

Les carburants alternatifs testés par des flottes

Chez les camions et autobus à propulsion hybride, la baisse de la consommation de carburant entraîne également une réduction des taux de polluants contenus dans les gaz d'échappement et, en particulier, des émissions de CO2 actuellement au cœur du débat. Parallèlement aux techniques de propulsion de substitution, les spécialistes s'intéressent toutefois également à l'utilisation de carburants alternatifs pour économiser les ressources naturelles en énergies fossiles et limiter les concentrations de polluants dans l'atmosphère.

Depuis des années, la société Daimler AG participe activement au développement et à l'essai des biocarburants. Les biocarburants dits de deuxième génération offrent en particulier de gros avantages : ils peuvent être produits à partir de biomasse de nature diverse, possèdent un potentiel de réduction des CO2 pouvant aller jusqu'à 90 % et n'entrent pas en concurrence directe avec les plantes alimen­taires. Un exemple de biocarburant de ce type est le SunDiesel, que Daimler développe et produit en collaboration avec la société Choren.

La propulsion au gaz naturel en marche

Depuis sept ans, quelque 1 700 autobus/autocars Mercedes-Benz et véhicules communaux de la gamme Econic Mer­cedes-Benz, tous propulsés au gaz naturel (GNV/ NGT ), sont exploités par des clients. Les véhicules GNV connaissent une évolution extrêmement rapide : le nouveau Sprinter NGT Mercedes-Benz a déjà brillamment fait ses preuves dans le cadre d'essais clients et est désormais produit en série. Entre-temps, environ 1 100 exemplaires de ce véhicule circulent sur les routes. A cet effet, Mer­cedes-Benz a étendu son centre de compétence dédié aux véhicules industriels sans émission sur le site de l'usine de Mannheim et en a fait un centre de compétence spécialisé dans la fabrication devéhicules GNV.

Objectif zéro émission

Ces dernières années, les moteurs diesel Daimler n'ont cessé d'évolué pour devenir des concentrés de haute technologie soumis à des perfectionnements constants. Ils devraient ainsi rester longtemps encore un fer de lance de la propulsion des véhicules industriels. Les moteurs diesel ne cessent de démontrer leur potentiel à travers des émissions toujours plus faibles et un rendement énergétique sans cesse amélioré. Rien que depuis 1990, les émissions de particules et d'oxydes d'azote ont diminué en moyenne de plus de 90 % en plusieurs stades d'évolution. Les camions et autobus/autocars Mercedes-Benz dotés de l'actuelle technologie BlueTec allient ces progrès écologiques à de réels avantages économiques pour les exploitants. En effet, la consommation de carburant a baissé parallèlement de manière radicale par rapport à d'autres technologies de dépollution. L'économie annuelle se chiffre par exemple à environ 2 000 litres pour un camion long-courrier. Cela revient à libérer l'atmosphère d'au moins cinq tonnes de CO2 sur l'année et ce, avec un seul camion de transport long-courrier.

Compte tenu de la performance de transport, on peut dès lors affirmer que la voiture « à un litre aux 100 » est depuis longtemps devenue réalité dans le segment des véhicules industriels, ce qui n'est pas nécessairement le cas pour les autres types de véhicules.

La preuve en a d'ailleurs été apportée récemment par le nouvel Actros Mercedes-Benz désormais produit en série. Ce véhicule a confirmé son énorme potentiel de performance et son exceptionnel niveau de rentabilité en établissant un record mondial. A Nardo, dans le sud de l'Italie, un train routier chargé de 40 tonnes a parcouru près de 13 000 kilomètres en sept jours. Sur cette distance, il n'a consommé que 19,44 l/100 km – un record mondial. Pour un chargement de
25 tonnes, cette performance équivaut à une consommation de seulement 0,8 l/ 100 km. Cela correspond à seulement 20,5 grammes de CO2 par tonne de charge utile et par kilomètre, soit une infime fraction des émissions produites par les voitures particulières à propulsion hybride actuellement disponibles sur le marché. Cette performance a valu au camion de figurer dans le Livre Guinness des records sous la désignation de « most fuel efficient 40 ton truck » (camion de 40 tonnes exploitant le mieux le carburant).

De la propulsion hybride à la pile à combustible

En attendant que la propulsion zéro émission devienne économiquement réalisable au moyen de la pile à combustible, les technologies hybrides sont les seules en­visage­ables pour atteindre de nouveaux paliers de réduction de la consommation. Les véhicules hybrides intègrent deux modes de propulsion différents. L'énergie libérée au freinage est récupérée sous forme d'énergie électrique, stockée dans des batteries, puis réutilisée pour la propulsion via un moteur électrique. Grâce à cet entraînement supplémentaire, le moteur diesel peut être choisi plus compact et plus léger pour des performances routières inchangées.

Pour les camions, Daimler a opté pour un concept hybride dit « parallèle ». Le moteur électrique est intégré à la chaîne cinématique et fournit généralement sa puissance parallèlement au moteur diesel. Compte tenu de leur type d'affectation différent, les autobus hybrides Orion, Fuso et Mercedes-Benz, trois marques de Daimler, sont dotés d'une propulsion hybride « en série ». L'énergie consommée par les moteurs électriques est fournie par un alternateur directement apposé sur le moteur diesel.

Sur les autobus hybrides Fuso ainsi qu'à bord du nouvel autobus hybride Mercedes-Benz, tous les organes auxiliaires sont par ailleurs « électrifiés », de sorte que le véhicule peut fonctionner sur certains tronçons uniquement en mode électrique, autrement dit sans aucune émission polluante. Le nouveau concept concrétisé par le Citaro G BlueTec Hybrid Mercedes-Benz, qui fait appel à des moteurs intégrés aux moyeux de roues, marque un tournant technologique qui annonce le véhicule zéro émission. Dans le cadre du développement de la future génération de véhicules, il suffira en principe, l'heure venue, de remplacer le moteur diesel utilisé comme génératrice par des piles à combustible. Les composants du module de propulsion électrique sont déjà éprouvés.

L'aptitude à l'utilisation quotidienne des véhicules à pile à combustible a déjà été démontrée dans le cadre du plus grand essai jamais réalisé en situation à l'échelle mondiale : celui-ci reposait sur 36 autobus fabriqués sur la base du Citaro Mercedes-Benz et utilisés par des sociétés de transports publics. Au total, les véhicules ont parcouru plus de deux millions de kilomètres et roulé durant plus de 125 000 heures de service. L'exploitation plus large de cette technologie zéro émission dans d'autres véhicules industriels de série présuppose avant tout que les ingénieurs de développement parviennent à améliorer encore sensiblement la durée de vie et les performances des piles à combustibles et à réduire radicale­ment les coûts. Au-delà de ce défi essentiel, il reste à mettre en place l'infrastruc­ture indispensable à la distribution de l'hydrogène. A l'heure actuelle, un certain nombre d'autobus Citaro Mercedes-Benz à pile à combustible sont exploités en permanence dans les villes de Hambourg et de Londres ainsi qu'en Islande.

La rentabilité, un facteur déterminant

Les coûts d'acquisition des véhicules hybrides étant supérieurs d'environ un tiers à celui des véhicules diesel classiques, les aspects économiques seront déterminants pour l'acceptation des propulsions alternatives par les exploitants, que ce soit dans le secteur du transport de marchandises ou du transport de personnes.

Grâce aux économies de carburant réalisées, la technologie hybride considérée dans toute sa durée d'affectation peut, globalement, se rentabiliser plus rapidement. Dans les premières années, il sera toutefois nécessaire d'encourager par des aides son entrée généralisée dans les parcs roulants. La légitimité d'une telle approche est confirmée par le succès rencontré par les propulsions alternatives aux Etats-Unis et au Japon suite aux subventions accordées par l'Etat dans ces deux pays.

En Europe, les exploitants attendent encore qu'on leur offre de telles conditions pour se décider en faveur de ce type de véhicules. Les mesures récemment annoncées par le gouvernement fédéral allemand afin d'encourager l'utilisation d'autobus à propulsion hybride dans les transports urbains sont un premier geste pour inciter les exploitants à changer leur mode de pensée.

La sécurité au cœur du débat

Au-delà de sa démarche environnementale, Daimler s'engage très activement en faveur de la sécurité, domaine dans lequel le constructeur poursuit une vision : celle de la conduite sans accident. Aujourd'hui, ses véhicules industriels sont d'ores et déjà des vecteurs d'innovation en la matière.

Active Brake Assist : une exclusivité Mercedes-Benz et Setra

A travers le système Active Brake Assist (ABA) installé dans les autocars de tourisme Travego Mercedes-Benz et Setra TopClass 400, Daimler Buses affirme sa suprématie en matière de sécurité. Aucun autre autocar au monde ne propose ce système d'aide à la conduite. En cas de risque accru de télescopage d'un véhicule plus lent circulant à l'avant, ce système breveté déclenche de lui-même un freinage à fond après plusieurs avertissements graduels – une intervention qui peut sauver des vies.

L'Active Brake Assist a été présenté pour la première fois il y a deux ans, à bord d'un Actros Mercedes-Benz. La marque à l'étoile reste la seule à proposer un camion équipé d'une aide active au freinage. Si l'accident ne peut pas toujours être évité, ses conséquences peuvent néanmoins être considérablement limitées grâce au déclenchement automatique d'un freinage d'urgence lorsque le risque est imminent.

Près de la moitié des accidents graves impliquant des véhicules industriels pourraient être évités

Les experts en matière de sécurité ne mâchent pas leurs mots : selon eux, l'Active Brake Assist aide activement à éviter les collisions par l'arrière et peut ainsi sauver des vies. Ce système, comme bien d'autres avant lui, a depuis longtemps fait ses preuves dans la pratique. Les effets des systèmes de sécurité ont été illustrés par un essai à grande échelle réalisé avec une flotte totale de 1 000 tracteurs routiers de type Actros Mercedes-Benz ainsi que par les résultats de vastes analyses d'accidentologie : d'après ces études, près de la moitié des accidents graves impliquant des véhicules industriels pourraient être évités. Dans le cadre d'un essai, 50 % des camions avaient été équipés des systèmes d'aide à la conduite suivants : assistant de trajectoire, régulateur de vitesse et de distance et contrôle de stabilité. Résultat: les véhicules munis de ce pack de sécurité ont subi moitié moins d'accidents graves que les tracteurs de semi-remorque dotés d'un équipement classique. En cas d'accident, le coût des dommages a été réduit en moyenne de 90 %. Ces résultats sont fondés sur une période d'observation de douze mois et sur une distance totale parcourue de 106 millions de kilomètres.

Mercedes-Benz s'engage en faveur de l'introduction des systèmes de sécurité : pour ses modèles Actros, mais aussi pour l'Axor, l'entreprise a configuré des packs de sécurité attrayants qui influencent positivement le comportement des acheteurs. Parallèlement, les négociations engagées en Allemagne avec les assureurs ont débouché sur le consentement de premières remises sur les primes d'assurance couvrant des camions, autobus ou autocars dotés d'un équipement de sécurité particulièrement étendu.

Daimler en tête pour le développement et l'introduction de systèmes
de sécurité

L'offensive sécurité actuellement menée par Mercedes-Benz et Setra en Europe a débuté dès le milieu des années 90, avec l'introduction du système de freinage électronique (EBS) et des freins à disque sur tous les essieux dans toutes les nouvelles gammes de camions, autobus/autocars et utilitaires légers.

Par la suite, divers systèmes modernes d'aide à la conduite ont été peu à peu lancés dans les camions, autobus/autocars et utilitaires légers – le plus souvent en exclusivité. La régulation de comportement dynamique ou correcteur électronique de trajectoire (ESP) fait depuis des années partie de la dotation de série de tous les nouveaux autocars de tourisme et utilitaires légers Mercedes-Benz. Chez ces derniers, l'Adaptive ESP est même capable de détecter le centre de gravité et, par suite, le degré de chargement du véhicule.

L'assistant de trajectoire, le régulateur de vitesse et de distance et le contrôle de stabilité sont livrables à bord des camions des gammes lourdes Actros et Axor Mercedes-Benz. Les autocars de tourisme Travego Mercedes-Benz et Setra TopClass 400 peuvent également être dotés d'un assistant de trajectoire. Sur ces véhicules, le limiteur de frein continu, qui évite les accélérations intempestives dans les descentes, est fourni de série. L'évolution des technologies de sécurité a été illustrée avec brio lors de la présentation européenne, en 2006, d'une flotte de « Safety-Trucks », « Safety-Coaches » et « Safety-Vans ».

Au sein du groupe, la sécurité active a une longue tradition : dès le début des années 80, Mercedes-Benz et Setra se positionnaient en leader avec l'introduction du système antiblocage de roues (ABS), rapidement suivi par la régulation antipatinage (ASR). Très tôt, les deux marques ont lancé des programmes de stages axés sur la conduite et sur la sécurité. En effet, la technologie la plus perfectionnée ne sera jamais qu'un système d'aide à la conduite, mais la responsabilité, elle, reste entre les mains du chauffeur.

Plein cap sur la sécurité de commande

Le chauffeur est assisté au mieux dans sa tâche par un poste de conduite axé sur ses besoins et ergonomiquement parfait, par un système de rétroviseurs perfectionné et par une chaîne cinématique performante. Par tradition, les camions, autobus, autocars et utilitaires légers Mercedes-Benz et Setra sont particulièrement simples à utiliser. Dès le milieu des années 80, Mercedes-Benz a été le premier constructeur à proposer, dans des camions et des autobus/
autocars, des boîtes de vitesses d'abord partiellement, puis entièrement automatisées. La dotation de série du nouvel Actros inclut la boîte de vitesses entièrement automatisée Mercedes PowerShift 2. Quant aux autocars de grand tourisme Travego Mercedes-Benz et Setra TopClass 400, ils profitent dès maintenant de la nouvelle boîte de vitesses automatisée à 8 rapports GO 240-8 PowerShift, la seule transmission d'autocar spécialisée dans cette catégorie.

Les marques de véhicules industriels du groupe sont également leaders en matière de sécurité passive. Mercedes-Benz effectuait déjà, par exemple, des essais de retournement dans les années 50. La protection des autres usagers joue égale­ment un rôle important pour tous les développements. Une collision entre une voiture et un véhicule industriel ne doit pas se dérouler unilatéralement au détriment de la voiture.

Unique : le système Front Collision Guard sur les autocars de tourisme

Le dispositif Front Collision Guard (FCG) montre comment concilier ces impératifs quelque peu contradictoires. Conçu pour protéger le conducteur et l'accompagna­teur, ce nouveau système de sécurité passive unique en son genre est installé de série dans la nouvelle génération d'autocars de tourisme Travego Mercedes-Benz et Setra TopClass 400. Cette technique complexe et brevetée se compose en premier lieu d'un profilé transversal formant une protection anti-encastrement. Derrière cet élément se trouve une structure constituée d'éléments anticollision destinés à éliminer l'énergie générée par l'impact. Par ailleurs, le poste de conduite du Travego, y compris la direction, le pédalier et le siège, ont été intégrés dans un cadre massif, lequel peut se décaler entièrement vers l'arrière en cas de collision frontale grave, augmentant ainsi de quelques centimètres cruciaux l'espace de survie du conducteur. Les ingénieurs chargés du développement ne se sont pas contentés de calculs pour évaluer l'efficacité du Front Collision Guard, ils l'ont ensuite testé en pratique en réalisant plusieurs tests de collision.

La sécurité ne connaît pas de frontières

Même si le niveau de sécurité diffère sensiblement d'un marché ou d'une région à l'autre, le développement des systèmes de sécurité au sein des différentes marques du groupe Daimler va au-delà des frontières. Au début de l'été, Fuso a notamment présenté un nouveau « Safety-Truck » basé sur son camion de la gamme lourde Super Great. Dans le cadre du Salon international du véhicule industriel (IAA) 2008, la marque présente par ailleurs des éléments de sécurité majeurs tout à fait innovants sur son étude de camion léger Fuso ECO-D.


« Trucks for the World » : Daimler Trucks au Salon international du véhicule industriel
(IAA) 2008

  • Rôle de leader sur tous les grands marchés des camions

  • Six modèles de camions issus des grandes régions du monde

  • Sans frontières : les six marques établies de Daimler Trucks

  • L'union fait la force : développement technologique international

Etre à la pointe de l'innovation en matière de sécurité, de rentabilité et d'écologie – tel est l'ambitieux projet de Daimler Trucks. Et de fait, le groupe réalise son ambition, grâce au rôle prépondérant de Mercedes-Benz en Europe et en Amérique du Sud, de Mitsubishi Fuso en Asie, et de Freightliner, Sterling, Western Star et Thomas Built Buses en Amérique du Nord et dans l'ALENA. Toutes ces marques occupent une position de leader sur les grands marchés des poids lourds, et confèrent à Daimler Trucks le rang de numéro un mondial des constructeurs de camions. Avec plus de 350 000 immatriculations de véhicules d'un P.T.A.C. supérieur à 6 t, le groupe se taille une part de 15 % du marché mondial. Ces quelques chiffres attestent de façon saisissante l'envergure hégémonique de Daimler Trucks. La division a pour slogan « Trucks for the World » – ce qu'illustrent parfaitement les modèles présentés au Salon international du véhicule industriel (IAA) de Hanovre 2008.

Six modèles de camions issus des grandes régions du monde

A Hanovre, six camions des marques Mercedes-Benz, Freightliner et Fuso sont exposés aux deux entrées du hall 14/15, témoignant de la présence de Daimler Trucks dans toutes les grandes régions du monde pour les camions. Son leadership sur le marché des poids lourds en Amérique du Nord et dans l'ALENA est représenté par un Cascadia Freightliner équipé d'une spacieuse cabine-couchette, et par un Coronado Freightliner dont le design original conjugue les traits caractéristiques des camions américains traditionnels et modernes. Deux tracteurs de semi-remorque de la nouvelle gamme Fuso Super Great présentée à l'automne dernier par Mitsubishi Fuso témoignent du succès de la division camions au Japon. La position dominante de Mercedes-Benz en Europe et en Amérique latine est quant à elle représentée par deux Axor.

Sans frontières : les six grandes marques de Daimler Trucks

La vaste entrée du hall 14/15 marque également l'accès à l'univers des marques internationales de Daimler Trucks – un monde sans frontières. L'implantation du groupe sur tous les continents est représentée sur une mappemonde qui illustre également le leadership de Daimler Trucks en matière d'innovation dans le monde entier.

Avec un chiffre d'affaires international de 28,5 milliards d'euros et quelque 468 000 véhicules vendus en 2007, Daimler Trucks est de loin le plus important constructeur de camions dans le monde. La division Daimler Trucks dispose de sites de fabrication en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Afrique. Elle peut ainsi proposer dans chaque région des solutions parfaitement adaptées aux différentes applications ainsi que des technologies innovantes, grâce à une solide mise en réseau.

Marque de la division Daimler Trucks pour l'Europe et l'Amérique latine, Mercedes-Benz est synonyme de qualité, de sécurité, de rentabilité, de fiabilité et de longévité au plus haut niveau. Grâce à son esprit pionnier auquel on doit l'invention de la voiture , camion et autobus, Mercedes-Benz rime depuis de nombreuses décennies avec des innovations révolutionnaires, dans le domaine des propulsions alternatives comme dans celui de la sécurité active ou passive.

L'ALENA est le domaine réservé de Daimler Trucks North America. Avec une part de 32,7 % sur le marché des véhicules de classe 8, la division camions est claire­ment le n° 1. Freightliner propose des véhicules des classes 5 à 8 couvrant une large gamme. L'entreprise mise sur l'innovation, la technologie et des pratiques commerciales axées sur le client, comme l'illustre son slogan « Run smart » (« roulez intelligent »). La marque Sterling se positionne sur le créneau de la fiabilité maximale, avec une gamme allant des camions de faible tonnage (classe 3) aux modèles de gamme lourde (classe 8). Ces véhicules se retrouvent dans tous les types d'affectation, principalement au niveau local et régional. Les modèles de gros tonnage de la marque Western Star sont des camions haut de gamme destinés au transport long-courrier, aux travaux publics et aux convoyages exceptionnels. Ils sont utilisés en grande majorité par les routiers indépendants ou les petites flottes. Le tableau des véhicules industriels d'Amérique du Nord ne serait pas complet sans les autobus de ramassage scolaire jaunes de Thomas Built Buses, construits sur des châssis Freightliner.

La marque Fuso ne se limite pas aux marchés d'Asie, du Proche-Orient et d'Afrique ; elle est présente dans le monde entier. Mitsubishi Fuso produit des autobus/autocars ainsi que des camions de faible, moyen et fort tonnages. Ces véhicules offrent non seulement une très haute qualité, mais constituent également une réponse économique parfaitement adaptée aux exigences de leurs domaines d'affectation. Fuso est non seulement le point d'ancrage de Daimler Trucks en Asie, mais aussi le berceau du centre de compétences mondial de Daimler Trucks pour les motorisations hybrides (Global Hybrid Center) implanté au Japon.

L'union fait la force : développement technologique international

Leur union fait leur force : les six marques de Daimler Trucks exercent leurs activités en toute indépendance chacune sur son marché, et répondent aux exigences spécifiques de leur région particulière. Dans le même temps, elles constituent un réseau international dont chacune tire profit. Ainsi, le développe­ment international des véhicules et des organes est regroupé pour toutes les marques de camions au sein du centre de développement global « Truck Product Engineering ». Parallèlement, chaque site de développement concentre ses activités sur des segments et des technologies spécifiques, par le biais de centres de compétences. En Allemagne, au Japon, au Brésil, en Turquie et aux Etats-Unis, plus de 5 000 collaborateurs des services de recherche et développement travaillent d'arrache-pied à la conception des « Trucks for the World ».

Volumes de camions dans le monde

Camions de moyen tonnage/ camions lourds (MDT/HDT) > 6 t P.T.A.C.

Part de marché mondiale (en milliers d'unités / en %)

2007

Daimler Trucks

350

15.0 %

Volvo Global Trucks (Volvo, Renault, Mack)

176

7.5 %

Paccar Group

130

5.6 %

Dongfeng

162

6.9 %

Tata Motors

166*

7.1 %

Navistar

105

4.5 %

FAW

155

6.6 %

Toyota/Hino

62

2.7 %

MAN Véhicules industriels

76

3.2 %

Isuzu Motors

60

2.6 %

Iveco

71

3.0 %

Scania

61

2.6 %

Total mondial (véhicules immatriculés)

2.339.411

Source: Daimler Trucks * Sans Daewo à partir de 2007