25
Mars
2020
|
12:55
Asia/Baku

Chapeaux féminins et automobile, braver le vent tout en élégance

Stuttgart. Qu'ont en commun les rétroviseurs, les essuie-glaces et les emblèmes automobiles ? Ils sont trois des « 33 extras » présentés dans l'exposition permanente du Musée Mercedes-Benz attirant l'attention des visiteurs sur les détails fascinants de l'histoire de la mobilité et donnent vie à la culture automobile. Il existe un autre facteur commun : l'histoire de ces trois expositions a été inspirée par des femmes - tout comme le chapeau qu’elles portent.

Résumé
  • Chapeau large et une écharpe au départ, puis plus ajusté depuis 1920
  • « 33 extras » : exposition sur la culture automobile au musée Mercedes-Benz

Le fait que les femmes élégantes aient pu s'affirmer en tant que conductrices au début du XXe siècle a été une contribution importante à l'émancipation de celles-ci dans la vie quotidienne. Cette tendance, déclenchée par Bertha Benz, a contribué à ouvrir la voie à la grande invention de son mari, Carl Benz. Elle conduit la Patent Motor Car dès le premier jour et, à l'été 1888, a fait le premier voyage longue distance en automobile. Au volant de ce véhicule ouvert à trois-roues, elle devait se protéger contre les éléments. Les dessins contemporains la montrent avec un chapeau à larges bords maintenu en place par une écharpe.

À mesure que les vitesses de pointe augmentaient, les couvres chef à larges bords atteignaient rapidement leurs limites : le vent attrapait ces chapeaux et les tirait violemment. Mais les femmes ont su faire face, rester élégantes et définir de nouveaux styles : à partir des années 1920 et 1930, les chapeaux moulants, également appelés « chapeaux à cloche », font fureur. Ces chapeaux, combinés à une coupe courte « Eton » ou à une coiffure « bob », ont permis aux femmes modernes de souligner leur présence en toute confiance. La série d’expositions « 33 Extras » du musée Mercedes-Benz raconte l’histoire de ces chapeaux pour femmes.

Qui fournissait ces couvre-chefs pratiques et à la mode ? Il y avait une profession distincte pour fabriquer des chapeaux pour dames : la modiste. En allemand, elle était connue sous le nom de « Putzmacherin », car les chapeaux faisaient partie intégrante de la garde-robe féminine. On n’allait pas simplement acheter un chapeau, on demandait conseils à une professionnelle pour la conception et les détails. Il était généralement fabriqué sur commande.

Avec le temps, les voitures ont plus fréquemment été produites avec des toits, les chapeaux ont perdu leur principale fonction. Aujourd'hui, les chapeaux sont plus rarement portés, mais il subsiste des occasions où les hommes et les femmes aiment se présenter avec un couvre-chef approprié, comme des rencontres automobiles classiques.

 

Photographies haute resolution et d’autres communiqués de presse sont disponibles à cette adresse : https://media.daimler.com/go/classic

ou encore : https://mercedes-benz-archive.com/marsMuseum

Découvrez notre système d'archivage et de recherche multimédia

https://mercedes-benz-publicarchive.com

@MercedesBenzMuseum

 

Interlocuteurs France

Grégory Delépine : +33 (0)1 30 05 84 41, gregory.delepine@daimler.com

Clémence Madet : +33 (0)1 30 05 86 73, clemence.madet@daimler.com

De plus amples informations Mercedes-Benz sont disponibles sur www.mercedes-benz.com.

Vous trouverez des informations de presse et des services numériques sur notre plateforme en ligne Mercedes me media sous https://media.mercedes-benz.com/ et media.daimler.fr.

Pour en savoir plus sur des thèmes et événements actuels en lien avec Mercedes-Benz Cars, vous pouvez aussi vous rendre sur notre canal Twitter @MB_Press sur www.twitter.com/MB_Press.

Présentation de Mercedes-Benz AG

La société Mercedes-Benz AG englobe des activités globales de Mercedes-Benz Cars et de Mercedes-Benz Vans qui emploient 175 000 personnes dans le monde entier. Ola Källenius est le Président du Directoire de Mercedes-Benz AG. Le cœur d'activité de l'entreprise est le développement, la production et la vente de voitures particulières et de véhicules utilitaires, ainsi que les prestations de service. L'entreprise a également pour ambition d'être leader dans les domaines du multiplexage, de la conduite autonome et des modes de propulsion alternatifs, grâce à des innovations tournées vers l'avenir. Son portefeuille de produits comprend la marque Mercedes-Benz, avec labels Mercedes-AMG, Mercedes-Maybach et Mercedes me, ainsi que la marque smart et la marque de produits et de technologie EQ pour ce qui est de l'électromobilité. Mercedes-Benz AG fait partie des plus grands constructeurs de voitures particulières très haut de gamme. En 2019, plus de 2,3 millions de voitures particulières et plus de 420 000 véhicules utilitaires légers ont été vendus. Dans ses deux secteurs d'activité, Mercedes-Benz AG continue à élargir régulièrement son réseau de production comprenant plus de 40 sites de production répartis sur quatre continents, en s'adaptant aux exigences de l'électromobilité. Parallèlement à cela, le réseau global de production de batteries se développe sur trois continents. La notion d'action durable joue un rôle décisif dans les deux secteurs d'activité. Pour l'entreprise, le développement durable consiste à créer une valeur durable profitant à toutes les parties prenantes : les clients, le personnel, les investisseurs, les partenaires commerciaux et la société dans son ensemble. La stratégie d'entreprise durable de Daimler en est la clé de voûte. L'entreprise se veut redevable des répercussions économiques, écologiques et sociales de son activité, tout au long de la chaîne de valeur.