27
Juillet
2009
|
02:00
Asia/Baku

car2go mobilise Ulm

car2go mobilise Ulm

·     Le 10.000ème client accueilli près de 100 jours après le début de l'opération pilote

·     Plus de 50.000 locations depuis la fin mars

·     Extension à Neu-Ulm prévue

Rocquencourt – Le concept de mobilité de Daimler, lancé fin mars à Ulm avec 200 smart fortwo cdi mises à la disposition du public, a connu de très bons débuts. Trois mois après le lancement de la phase pilote, le 10.000ème client car2go était accueilli dans la boutique car2go le mercredi 8 juillet.

Ainsi, plus de 10 % des habitants d'Ulm en possession d'un permis de conduire se sont déjà inscrits à l'opération car2go. En raison de ce grand succès et du vif intérêt suscité, l'extension de la zone d'exploitation à la ville voisine de Neu-Ulm est en cours de préparation.

« Nous sommes absolument ravis du succès de notre projet pilote jusqu'à ce jour », a déclaré Robert Henrich, Responsable du projet car2go de Daimler. « Le nombre de clients enregistrés jusqu'à ce jour, l'utilisation des véhicules et les réactions positives ont dépassé toutes nos espérances. » Dès le début, les clients désirant apposer la vignette car2go sur leur permis de conduire ont afflué, ce qui a parfois provoqué de longues files d'attente à la boutique car2go au Stadthaus d'Ulm pendant les premières semaines. Cette vignette sur le permis de conduire sert à déverrouiller et louer des véhicules non utilisés répartis à travers la ville. En plus de permettre aux clients de louer un véhicule spontanément, car2go a la particularité de proposer une location sans limite de durée avec restitution du véhicule sur n'importe quel espace de stationnement gratuit à l'intérieur de la zone d'exploitation à la fin de la période de location. Dans les zones avec parcs de stationnement gérés, des emplacements réservés car2go ont été loués afin de permettre la restitution du véhicule à la fin de la période de location.

Depuis la fin mars, les voitures ont ainsi été louées plus de 50.000 fois, avec une période de location allant de quelques minutes à plusieurs jours. La plupart des locations sont spontanées (environ 85 %) et un nombre bien plus réduit d'utilisateurs utilisent l'option de réservation d'un véhicule au moins 24 heures à l'avance. En raison d'une utilisation intensive, tout particulièrement les premiers jours du projet, les véhicules sont venus à manquer dans le centre-ville d'Ulm. Les voitures n'avaient pas le temps de refroidir entre deux clients et pouvaient être louées jusqu'à 15 fois par jour ! Point positif, il a été constaté que les clients prenaient généralement très soin des véhicules. Cependant, si un véhicule est sale, cela est automatiquement signalé à l'équipe d'entretien qui le nettoie dans les meilleurs délais.

« A part quelques problèmes de mise en route, inévitables pour un projet pilote d'une telle ampleur, nous n'avons rencontré aucun problème majeur », souligne Robert Henrich. Les aspects techniques sont en permanence optimisés afin d'améliorer le système, par exemple pour accélérer le transfert des données entre le véhicule et l'ordinateur central.

En raison des nombreuses demandes des clients, il est envisagé d'étendre la zone d'exploitation, qui se limite actuellement à Ulm, à la ville voisine de Neu-Ulm. Des pourparlers ont déjà été engagés avec les décisionnaires. Il s'agit d'une étape intermédiaire avant le déploiement de car2go à l'international avec un second projet pilote qui sera lancé à Austin, capitale du Texas, à la fin de cette année.