29
Octobre
2020
|
15:00
Asia/Baku

Camion électrique : un eActros pour les chocolats Ritter Sport

Résumé
  • Le fabricant de chocolat Alfred Ritter GmbH & Co KG débute des essais pratiques d’un Mercedes-Benz eActros.
  • Ritter Sport utilise un camion de 18 tonnes à batteries pour faire la navette entre entrepôts et usine.
  • La caisse mobile réfrigérée avec groupe de refroidissement électrique de Schmitz Cargobull permet un transport à température contrôlée sans émission.

Stuttgart/Waldenbuch – Le Mercedes-Benz eActros à batteries est désormais en service chez le fabricant de chocolat Alfred Ritter GmbH & Co KG. L’entreprise familiale, spécialisée dans les barres de chocolat de forme carrée et installée à Waldenbuch près de Stuttgart, teste l’eActros pour l’approvisionnement de sa chaîne de production entre son dépôt de Dettenhausen et son site de production de Waldenbuch. Ritter Sport utilise l’eActros pour des navettes flexibles pour assurer le transport de noisettes, amandes, films et autres matériaux d’emballage depuis l’entrepôt de Dettenhausen, sis à environ 7 kilomètres de distance, et destinés à la production de produits chocolatés. L’eActros livre aussi le “SchokoShop” – le magasin d’usine de Ritter Sport aménagé dans les locaux du siège social de l’entreprise à Waldenbuch – avec du chocolat tout frais produit dans l’usine installée juste à côté. Ce camion de 18 tonnes offrant une autonomie de 200 kilomètres est équipé d’une caisse mobile réfrigérée signée Schmitz Cargobull, gérée par un moteur électrique ne rejetant donc aucune émission. Les batteries du camion sont rechargées la nuit dans les locaux de l’usine Ritter Sport une fois la journée terminée.

Jasper Hafkamp, responsable Global Marketing de Mercedes-Benz Trucks : “Depuis plus de deux ans maintenant, de nombreux clients ont testé de façon intensive notre eActros électrique à batteries destiné à la distribution lourde dans une large variété d’applications. Nous sommes ravis que Ritter Sport – le fabricant des biens connues et traditionnelles barres chocolatées carrées – utilise désormais l’eActros dans les environs de Stuttgart afin de fournir le nécessaire pour la production.”

Andreas Ronken, PDG de Ritter Sport : “En tant qu’entreprise familiale, la protection des ressources naturelles fait partie intégrante de nos activités. Notre objectif est d’agir en harmonie avec l’homme et la nature. En tant qu’élément de la chaîne d’approvisionnement, cela inclut naturellement la logistique du transport. Avec le Mercedes-Benz eActros, nous testons une solution de transport neutre en CO2 qui répond à nos valeurs d’entreprise dans les domaines de la durabilité et de la transparence.”

Caisse mobile froide avec unité de refroidissement électrique signée Schmitz Cargobull

La caisse mobile froide de l’eActros utilisée par Alfred Ritter est un modèle W.KO COOL de Schmitz Cargobull. L’isolation est optimisée pour le transport économe en énergie de marchandises réfrigérées. Sa construction robuste est idéale pour une utilisation quotidienne intensive. L’unité de réfrigération purement électrique fonctionne sans émission tout en étant spécialement conçue pour être utilisée dans la distribution. Dans cette seconde phase de tests, les carrosseries des eActros sont largement fournies par Schmitz Cargobull.

Boris Billich, Directeur des Ventes de Schmitz Cargobull : “Conformément aux valeurs fondamentales de notre marque “fiable et innovante”, en tant que leader dans le domaine des carrosseries pour camions, nous travaillons constamment sur de nouveaux concepts de transport respectueux de l’environnement et durables dans le temps. Avec des concepts tels que la caisse mobile réfrigérée sans émission comme celle installée sur l’eActros de Ritter Sport, nous contribuons à la réduction des émissions de CO2 et proposons un système durable pour des solutions optimisées de transport et de logistique écologiques.”

Nombreux résultats tires de la première phase de tests

Depuis le début de l’année 2020, l’eActros est entrée dans une seconde phase de tests grandeur nature et va être prêté petit à petit à de nouveaux clients dans le cadre de ce que l’on nomme “innovation fleet.” L’un des résultats apparus lors de la première phase de tests est que l’autonomie annoncée d’environ 200 kilomètres de l’eActros est absolument réaliste – indépendamment de la charge, de l’itinéraire et de la topographie du parcours utilisé. L’eActros n’est en aucun cas inférieur à un camion usant d’une chaîne cinématique conventionnelle en termes de disponibilité et de performances en trafic urbain, sur autoroute ou nationales. Le système de refroidissement de la cargaison et le système de climatisation – tous deux usant de l’électricité - ont fonctionné sans aucune limitation quelles que furent les conditions climatiques – fortes chaleurs ou froid polaire. Les chauffeurs sont aussi ravis de la disponibilité du couple à toutes les vitesses. Ils sont aussi particulièrement souligné la quiétude d’utilisation et la conduite plaisante et souple de ce camion. En outre, s’il est conduit souplement, de l’énergie électrique peut être récupérée au freinage. Il n’est alors plus nécessaire d’actionner la pédale de frein.

L'eActros : une alternative localement neutre en CO2 pour la distribution urbaine

L’eActros utilise le châssis du Mercedes-Benz Actros. L’architecture du véhicule a été adaptée à la propulsion électrique et comporte une forte proportion de pièces spécifiques. Deux moteurs électriques, installés à proximité des moyeux de roues de l’essieu arrière, fournissent une puissance de 126 kW/171 ch et un couple maximal de 485 Nm chacun. Ceci offre, selon le rapport de transmission, environ 11 000 Nm chacun, pour des performances équivalentes à celles offertes par un camion conventionnel. Des batteries lithium-ion de 240 kWh apportent l’énergie à l’eActros. En fonction de la charge disponible, les batteries peuvent être rechargées en deux heures (à 150 kW).

Le développement et les tests de ces camions de distribution lourde à propulsion électrique reçoivent le support du Ministère Fédéral allemand de l’Environnement (BMU) et du Ministère des Affaires Economiques et de l’Energie (BMWi), en tant que partie du projet Concept ELV².

La production en série de l’eActros : une performance exceptionnelle

Les eActros de série seront nettement supérieurs aux prototypes sur plusieurs points, tels que l’autonomie, la puissance et la sécurité. L’eActros sera proposé en versions à 2 et 3 essieux. La production en série est prévue pour 2021 dans l’usine de Wörth sur les bords du Rhin. Daimler Trucks intégrera le véhicule dans un écosystème holistique comprenant également des services de conseil en matière de mobilité électrique. Ils comprendront des analyses d’itinéraires, les possibilités éventuelles d’obtention de subventions, le soutien à l’intégration dans une flotte ou encore le développement d’infrastructures de charge adaptées.