25
Mars
2021
|
14:00
Asia/Baku

Camion électrique : comparaison Mercedes-Benz eActros vs camion à caténaire

Comparaison prévue avec des camions à caténaire : depuis Janvier, le Mercedes-Benz eActros, camion électrique à batteries, parcourt 300 kilomètres par jour sur une future route à caténaire

Résumé
  • Test terrain réussi depuis Juillet 2019 pour le 25 tonnes de Logistik Schmitt dans le nord de la Forët noire
  • Environ 50 000 kilomètres réalisés en 5 000 trajets avec un camion purement électrique
  • En raison de ces expériences positives, le camion circule plus tôt que prévu sur un futur itinéraire à caténaire – le système d’entraînement par batteries peut s’adapter très souplement aux changements d’itinéraires
  • Des eActros très proches de la série seront livrés cet été à l’entreprise Logistik Schmitt
  • Le projet d’essai comprend une phase de comparaison ultérieure avec les camions à caténaires d’eWayBW
  • Daimler ne prévoit pas de camions à caténaire
  • Dr. Manfred Schuckert, Head of Emissions and Safety, Daimler Commercial Vehicles at External Affairs : “Nous concentrons nos activités de développement sur les deux technologies de propulsion entièrement électriques qui sont véritablement neutres en CO2 au niveau local : les batteries et la pile à combustible à base d’hydrogène. Elles nous permettent de répondre à tous les cas d’utilisation de nos clients de manière très flexible en ce qui concerne les itinéraires.”

Stuttgart/Gaggenau — Le Mercedes-Benz eActros électrique à batteries a fait ses preuves depuis Juillet 2019 lors de tests « in vivo » au sein de l’entreprise Logistik Schmitt. L’eActros a, à ce jour, parcouru environ 50 000 kilomètres dans le nord de la Forêt Noire, en transportant plus de 100 000 palettes au cours d’environ 5 000 trajets. Autrement dit, il a transporté quelques 30 000 tonnes de fret. L’exploitation de cet eActros au sein de la flotte de Logistik Schmitt a donc prouvé qu’un camion électrique à batteries peut effectuer les mêmes tâches qu’un camion diesel conventionnel. Une comparaison ultérieure du concept avec le projet de camion électrique à caténaire d’eWayBW fera également partie de l’essai pluriannuel prévu pour les camions électriques lourds dans la région de Murgtal région près de Rastatt et de Gaggenau – Daimler ne prévoit pas de camion à caténaire. Depuis 2018, des prototypes d’eActros ont été mis en service avec succès dans les flottes de nombreux clients. La production en série de l’eActros est prévue pour débuter cette année dans l’usine de Wörth.

A la suite de cette expérience positive, Logistik Schmitt utilise également, depuis Janvier dernier, les eActros sur un nouvel itinéraire exigeant le long de la route principale B462 et qui correspond en grande partie à l’itinéraire prévu par les eWayBW à caténaire. Il n’était pas prévu que l’eActros emprunte cet itinéraire avant la mi-2021, avant la mise en service d’une version plus développée. Cependant, les experts de Mercedes-Benz veulent profiter de cette opportunité pour tester le prototype en détail sur cette route. Etant donné que l’eActros est alimenté uniquement par des batteries, il peut s’adapter de manière très flexible et sans délai aux changements d’itinéraires. Entre 250 et 300 kilomètres doivent être effectués désormais quotidiennement – 100 de plus qu’auparavant. Alors que l’eActros transportait généralement une charge d’environ 4 tonnes sur l’itinéraire précédent, il transporte maintenant une charge plus importante sur ce nouveau parcours. L’exploitation sur ce trajet est un premier pas vers la comparaison avec le concept eWayBW. Mercedes-Benz Trucks prévoit de livrer cet été à Logistik Schmitt un eActros dans une exécution proche de la série. Une étape annoncée aujourd’hui lors d’une conférence numérique entre Mercedes-Benz Trucks et Logistik Schmitt qui s’est déroulée dans le cadre du Musée Unimog de Gaggenau, justement installé le long de cette fameuse route B462.

Les batteries et la pile à combustible à base d’hydrogène couvrent l’ensemble des besoins des clients

Le Dr. Manfred Schuckert, Head of Emissions and Safety, Daimler Commercial Vehicles at External Affairs : “Nous concentrons nos activités de développement sur les deux technologies de propulsion entièrement électriques qui sont véritablement neutres en CO2 au niveau local : les batteries et la pile à combustible à base d’hydrogène. Elles nous permettent de répondre à tous les cas d’utilisation de nos clients de manière très flexible en ce qui concerne les itinéraires. Nos tests d’eActros sur le terrain montre que le camion électrique à batteries est parfaitement adapté à la distribution urbaine lourde. Pour les cas d’utilisation pour des charges plus lourdes et sur des distances plus longues, nous prévoyons de mettre à notre catalogue l’eActros LongHaul, lui aussi purement électrique à batteries, en 2024. Pour des applications encore plus exigeantes, nous souhaitons ajouter à notre gamme de produits des camions longue-distance équipés en série d’une propulsion à piles à combustible à base d’hydrogène dès la seconde partie de la décennie. Pour nos tests dans le Nord de la Forêt Noire, la propulsion électrique à batteries s’est avérée la bonne solution.”

Mercedes-Benz eActros flexible pour les opérations “juste à temps” de Logistik Schmitt

Rainer Schmitt, Executive Partner de Logistik Schmitt : “Nous livrons nos clients sur le principe du “juste à temps”. Si le trajet compte des routes fermées, des chantiers ou d’autres évènements imprévus, nous devons être flexibles et emprunter des itinéraires alternatifs. C’est précisément ce que peut faire l’eActros avec son système de propulsion électrique à batteries. En conséquence, nous avons également pu utiliser rapidement le camion sur le nouvel itinéraire. Nous pouvons continuer à utiliser l’infrastructure existante pour charger les batteries. En fait, l’eActros ne nécessite qu’une seule station de charge.”

“L’eActros est totalement intégré à notre flotte et nous sommes convaincus qu’il démontrera également sa valeur dans sa nouvelle zone d’affectation, beaucoup plus exigeante. L’eActros est absolument fiable, très économe en énergie, et nos chauffeurs sont également ravis de ses avantages par rapport aux camions conventionnels. Parmi ceux-ci figurent le fonctionnement silencieux du camion, sa conduite confortable, la disponibilité du couple maximal à tout moment et la récupération d’énergie au freinage”, explique Rainer Schmitt.

Transport exigeant sur la B462 — recharge entre les trajets

En sus des déplacements entre le centre logistique de l’entreprise Logistik Schmitt à Ötigheim et les usines Mercedes-Benz de Rastatt et de Gaggenau effectués depuis 2019, l’eActros se déplace désormais d’Ötigheim vers l’usine Mercedes-Benz de Gaggenau le long de la B462. Logistik Schmitt utilise sur ce nouveau trajet un eActros en lieu et place d’un camion diesel conventionnel. L’eActros effectue ainsi chaque jour six trajets de 14 km jusqu’à Rastatt et six autres de 28 km jusqu’à Gaggenau, soit 12 voyages en 3 équipes. Il parcourt donc 300 kilomètres quotidiens, parcours dans les usines des clients compris. Il se recharge entre les trajets sur une borne. Un processus qui se déroule lors des chargements et déchargements dans les locaux de l’entreprise Logistik Schmitt. L’eActros transporte des carters de boîte de vitesse lors de ses voyages à Rastatt, et des composants d’essieux à Gaggenau. Un eActros proche de la série remplacera l’actuel véhicule cet été. L’autonomie de l’actuel prototype d’eActros est d’environ 200 kilomètres entre chaque recharge ; la nouvelle version en proposera nettement plus.

Comparaison avec camion à caténaire

Dans le cadre du projet eWayBW, le transport de marchandises sur la route B462 près de Rastatt sera électrifié afin de tester des camions à caténaire. Le projet comprendra également des tests comparatifs des eActros purement électriques à batteries avec les camions à caténaires et ceux à piles à combustible d’autres fabricants. Les participants souhaitent utiliser des itinéraires similaires afin de récolter des données et des expériences pour les comparer à leurs concepts respectifs, à commencer par leur aptitude à fonctionner. Mercedes-Benz Trucks est déjà actif sur ce site avec des eActros qui utilisent la route B462. En plus de ces essais parallèles, une comparaison directe de l’eActros avec d’autres camions est déjà prévue pour une date ultérieure. Pour celle-ci, l’eActros effectuera la même tâche et suivra exactement le même itinéraire que la voie destinée aux camions à caténaire et sur la même période. Ce test aidera à valider en parallèle les essais de conduite. Lors de la comparaison directe, les eActros comme les camions d’eWayBW transporteront des rouleaux de papier sur un trajet d’environ 18 kilomètres depuis les papeteries de Gernsbach-Obertsrot jusqu’au centre logistique de l’entreprise Fahrner à Kuppenheim.

Daimler n’a pas de projet de camion à caténaire

En tant que fabricant mondial, Daimler Trucks travaille sur des solutions d’avenir qui peuvent être rapidement mises en œuvre dans le monde entier. L’entreprise ne considère pas les systèmes à caténaire comme une telle solution. Les véhicules électriques de Daimler Trucks – qu’ils utilisent des batteries électriques ou des piles à combustible à base d’hydrogène – sont un concept flexible dont le développement progresse rapidement. Ils pourront, de plus, totalement décarboner le transport routier.

Electrification de la gamme Daimler Truck avec systèmes de propulsion à batteries et à pile à combustible

Daimler Trucks & Buses poursuit sa stratégie d’entreprise durable visant à proposer uniquement des véhicules neufs neutres en CO2 du “puits à la route” en Europe, au Japon et en Amérique du Nord en 2039. Dès 2022, Daimler Trucks & Buses souhaite que son portefeuille de véhicules comprenne des véhicules de série avec des systèmes de propulsion électrique à batteries dans ses principales régions de vente, à savoir l’Europe, le Japon et l’Amérique du Nord. Dans la seconde partie de la décennie, Daimler Trucks & Buses souhaite compléter son portfolio avec des véhicules à piles à combustible à hydrogène produits en série. L’objectif ultime est d’atteindre un transport routier neutre en carbone en 2050.