13
Novembre
2006
|
01:00
Asia/Baku

Blue-Tec : une technologie pionnière

  • Mercedes-Benz propose la gamme de véhicules industriels la plus com-plète répondant à la norme antipollution Euro 4 entrée en vigueur en octobre 2006
  • Avec plus de 2 milliards de kilomètres parcourus et plus de 35 000 camions vendus, Mercedes-Benz est le constructeur le plus expérimenté en matière de technologie Blue-Tec
  • La majorité des clients opte pour la version d'avenir Blue-Tec 5

Grâce à la technologie diesel novatrice Blue-Tec, mise en œuvre désormais sur toutes les gammes de camions, DaimlerChrysler répond d'ores et déjà aux critères de la norme antipollution Euro 4 pour les véhicules industriels, entrée en vigueur à l'échelle européenne en octobre 2006. Qu'il s'agisse de véhicules de ramassage-distribution ou long-courriers, ou encore de véhicules de chantier et spéciaux - tels que les véhicules municipaux, la diversité de la gamme permet à chacun de choisir son véhicule personnalisé et de l'équiper de la technologie Blue-Tec. Ainsi, tous les camions Mercedes-Benz, du robuste utilitaire grand volume Vario à l'Atego, de l'Axor au camion long-courrier Actros, mais aussi les gammes Econic et Unimog, et le tracteur de charges lourdes Actros SLT peuvent être dotés de série d'une technologie standard. Cependant, la plupart des clients choisissent d'ores et déjà la technologie d'avenir Blue-Tec 5, proposée en option sur les modèles Axor et Actros.

DaimlerChrysler propose la technologie diesel Blue-Tec depuis le début de l'année 2005. La mise en œuvre de cette nouvelle technologie dépasse toutes les attentes: entre-temps, plus de 35 000 véhicules Blue-Tec ont été vendus. En Europe, les clients satisfaits ont déjà parcouru quelque 2 milliards de kilomètres à bord de véhicules industriels Blue-Tec Mercedes-Benz. L'ampleur de la demande pour la nouvelle technologie diesel parle d'elle-même: environ deux tiers des camions Euro 4/Euro 5 circulant sur les routes aujourd'hui arborent l'étoile Mercedes. Dans cet environnement concurrentiel, Mercedes-Benz affiche le plus grand savoir-faire en la matière grâce à Blue-Tec. Entre-temps, tous les constructeurs de camions européens - tout du moins dans la gamme lourde - ont opté pour la technologie SCR.

Blue-Tec constitue la technologie conforme aux normes antipollution la plus économique

Avec les camions de la marque Mercedes-Benz, DaimlerChrysler propose à ses clients des véhicules figurant parmi les plus économiques du marché. La technolo-gie de dépollution diesel Blue-Tec pour les véhicules industriels Mercedes-Benz pal-lie efficacement l'augmentation des prix du carburant tout en alliant de façon uni-que jusqu'ici des propriétés écologiques à des avantages économiques. Les ca-mions Mercedes-Benz dotés de moteurs Blue-Tec consomment beaucoup moins de carburant, environ 2 - 6 % de moins que les véhicules équipés de l'ancienne tech-nologie Euro 3 et approximativement 5 - 7 % de moins par rapport aux technologies Euro 4 alternatives. Les économies réalisées avec des véhicules Axor et Actros dotés de la nouvelle technologie affichant un kilométrage annuel moyen de 150 000 kilomètres en transport long-courrier peuvent atteindre 1 500 à 2 000 litres de carburant. Ainsi, des tests comparatifs internationaux réalisés par des revues spécialisées ont démontré que l'offre très précoce de véhicules de la famille "Blue-Tec 5" limitant les émissions polluantes profitait au final non seulement à l'environnement, mais aussi aux transporteurs.

Grâce à Blue-Tec 5, le client profite de nombreux avantages économiques de façon précoce et surtout durable. Ainsi, les 40 tonnes qui répondent dès à présent à la norme Euro 5 bénéficient d'une réduction sur les droits de péage des autoroutes allemandes pouvant atteindre 17 %. Sachant qu'un kilomètre d'autoroute coûtera 12 centimes d'euro jusqu'en octobre 2009, pour les camions Euro 5, le tarif sera réduit à 10 centimes d'euro pour cette même période. Selon le kilométrage, les économies de frais de péage réalisées sur plus de quatre ans peuvent facilement atteindre plusieurs milliers d'euros. Cela vaut non seulement pour les transpor-teurs allemands, mais aussi pour les nombreuses entreprises de transport euro-péennes dont les véhicules transitent par l'Allemagne. Néanmoins, les avantages fi-nanciers ne se limitent pas à l'Allemagne puisque d'autres pays européens pré-voient ou proposent d'ores et déjà différents types d'avantages financiers pour les véhicules industriels à émissions polluantes réduites.

Le transport de ramassage-distribution n'est pas en reste non plus avec l'Atego Blue-Tec qui permet de réaliser d'importantes économies. Des tests internes ont démontré que la consommation pouvait être améliorée de près de 8 % par rapport aux concepts EGR proposés par la concurrence dans la même catégorie de poids. Sur l'ensemble de la durée de vie de l'Atego Blue-Tec, il est ainsi possible d'économiser plus de 5 000 €.

Blue-Tec représente la technologie la plus prometteuse pour respecter les va-leurs limites

Le respect des nouvelles normes antipollution, à partir d'Euro 4, nécessite le post-traitement des gaz d'échappement. Pour cela, il existe deux types de technologies: d'une part, des modifications internes au moteur visant à réduire les rejets d'oxydes d'azote par recyclage des gaz d'échappement (EGR) et réduction des particules en aval; d'autre part, la réduction en aval du moteur des oxydes d'azote au moyen de la technologie SCR (Selective Catalytic Reduction = réduction catalytique sélective), baptisée Blue-Tec chez DaimlerChrysler. Du fait de son envergure internationale, DaimlerChrysler dispose d'une expérience avec ces deux technologies et a choisi, en raison des conditions qui s'appliquent au marché européen en particulier, la technologie Blue-Tec. Celle-ci apporte au client une solution optimale en termes de rentabilité, de fiabilité et de sécurité pour l'avenir. Le principe de réduction catalytique sélective (SCR) de Blue-Tec consiste à convertir de façon ciblée les oxydes d'azote nocifs en substances inoffensives (azote et eau) grâce à l'ajout d'ammoniaque comme agent de réduction dans un catalyseur.

L'ammoniaque est utilisé comme solution aqueuse non toxique et inodore, baptisée "AdBlue". L'infrastructure de distribution d'AdBlue dans les stations-service du réseau routier européen est déjà bien développée; ainsi, du cercle polaire jusqu'au sud de l'Espagne, de l'Irlande à Moscou, plus de 4 000 stations se tiennent à la dis-position du client. Certains transporteurs profitent également d'une pompe AdBlue privée ou d'une citerne de 200 litres, solution plus flexible. Un réservoir de 90 litres permet de parcourir des distances pouvant atteindre 7 500 kilomètres. Par ailleurs, la technologie Blue-Tec de Mercedes-Benz ne nécessite ni carburant à faible teneur en soufre, ni intervalles de vidange et de maintenance rapprochés. Pour DaimlerChrysler, la technologie Blue-Tec représente non seulement un succès actuel, mais aussi un investissement dans l'avenir. En effet, Blue-Tec constitue également la base pour répondre aux exigences des normes antipollution à venir. Concernant Euro 6, la prochaine étape de la législation en matière d'émissions, avec Blue-Tec, DaimlerChrysler est d'ores et déjà sur la bonne voie. A priori, cette norme devrait entrer en vigueur à partir de 2012 pour tous les véhicules industriels immatriculés en Europe. Blue-Tec présente également un intérêt croissant pour le marché extra-européen: dans trois à quatre ans, les Etats de l'ALENA et le Japon mettront en place les directives antipollution EPA 10 et JP 09, respectivement, lesquelles reposent sur la technologie SCR.

L'offre Blue-Tec pour les véhicules industriels Mercedes-Benz

Depuis 2005, Blue-Tec a été progressivement proposé en option pour l'ensemble des camions long-courriers Actros Mercedes-Benz: l'Actros long-courrier avec mo-teur V6 et technologie Blue-Tec 4 et 5 a ainsi été commercialisé en février 2005, puis ce fut au tour de l'Actros long-courrier avec moteur V8 et technologie Blue-Tec 4 et 5. L'Axor long-courrier doté du moteur en ligne OM457 est disponible au choix en version Blue-Tec 4 ou Blue-Tec 5. Les nouveaux moteurs OM 906 LA répondent aux exigences de la norme Euro 4. Pour l'Axor, en application long-courrier, les intervalles de maintenance peuvent atteindre 100 000 kilomètres, une preuve supplémentaire de sa rentabilité.

Lors du Salon RAI 2005, le camion de ramassage-distribution Atego a été présenté avec une gamme complète de motorisations Blue-Tec Euro 4. Les moteurs affichent non seulement des taux d'émissions réduits, mais aussi une rentabilité accrue. Des coûts réduits tout au long du cycle de vie, une consommation de carburant faible, des prestations de service rapides et flexibles en cas de maintenance ou de réparation sont autant de qualités appréciées par les clients. Pour ce qui est du robuste utilitaire grand volume Vario, il peut à présent lui aussi être équipé de puissants moteurs diesel et de la technologie Blue-Tec 4. Le réservoir AdBlue affiche une capacité de 18 litres, qui suffit pour environ trois pleins de gazole.

L'Econic Mercedes-Benz est également disponible avec des motorisations diesel basées sur la nouvelle technologie Blue-Tec et qui, depuis le 1er octobre, répondent à la norme Euro 4. Ainsi, l'Econic affiche également des émissions polluantes et une consommation de carburant en baisse. L'ensemble des véhicules Unimog a été doté en juillet 2006 de la technique environnementale d'avenir, rehaussant encore le niveau technique élevé de l'Unimog. Le fait que l'Unimog doté de la technologie Blue-Tec ne nécessite pas de carburant à faible teneur en soufre s'avère particulièrement avantageux pour les expéditions.