19
Avril
2019
|
15:00
Asia/Baku

Arocs 3358 grumier par Diebolt

Résumé
  • Arocs : il travaille aussi dans nos forêts

  • Un équipement adapté signé Dieblot

Montigny-le-Bretonneux – L’Arocs, c’est, dans la gamme Mercedes-Benz, le camion adapté aux travaux. Souvent difficiles et compliqués. Son châssis est ainsi différent de celui de l’Actros, même si ces deux-là ont bien des gènes communs. Bref, l’Arocs c’est l’outil idéal pour les métiers du bois. Quel meilleur outil en effet que ce camion pour aller charger des billes au fond de nos belles forêts ? Attention quand même : cet Arocs a été adapté à ce métier particulier par le carrossier Diebolt, installé à Marmoutier dans le Bas-Rhin et spécialisé dans la réalisation de produits destinés à l’exploitation forestière.

Equipement adéquat

Outre un châssis adapté – l’épaisseur des longerons d’un Arocs est de 9 millimètres, de 6 sur un Actros destiné aux transports longue distance -, l’Arocs peut être équipé de composants taillés sur mesure pour ce type de travail. On retrouve ainsi sur ce 3358 gréé en 6x4 – donc équipé d’un moteur type OM 473 6 cylindres de 15,6 litres de cylindrée développant 425 kW/578 ch et un couple de 2 800 Nm à 1 100 tr/mn – l’exclusif système TRC – Turbo Retarder Clutch – qui permet de « lisser » les démarrages, d’améliorer la puissance de retenue et de réduire les frais de maintenance en évitant la surchauffe du classique embrayage. Le carrossier Dieblot a apporté sa patte experte en matière de transport de bois en installant, au bout du plateau arrière dans le porte-à-faux (de 2,55 m), une grue depuis laquelle le chauffeur peut aisément charger. Ce porteur à l’empattement de 4,50 mètres est l’un des nombreux camions du programme carrossiers de Mercedes-Benz Trucks France immédiatement disponible.