13
Mai
2020
|
17:00
Asia/Baku

Accord Volvo Group et Daimler Truck AG

Résumé

Daimler Truck AG et Volvo Group partagent la même vision du transport durable.

La commercialisation réussie de la technologie de la pile à combustible est un point-clé pour parvenir à un transport neutre en CO2.

Une joint venture à 50/50 pour le développement et la production à grande échelle de piles à combustible pour une application dans le secteur des véhicules industriels lourds et pour d'autres utilisations.

Stuttgart / Gothenburg, Sweden – Partageant la vision du Green Deal d'un transport durable et d'une Europe neutre en carbone en 2050, les deux leaders mondiaux du véhicule industriel, Daimler Truck AG et Volvo Group, ont signé un accord préliminaire non contraignant pour la création d'une nouvelle entreprise commune. L'idée est de développer, de produire et de commercialiser des systèmes de piles à combustible pour des véhicules industriels lourds et d’autres applications. Daimler va regrouper toutes ses activités actuelles dans ce domaine dans cette joint venture. Volvo Group va acquérir 50% de cette joint venture pour une somme d'environ 0.6 milliards d'euros en cash et sans emprunt. "Le transport et la logistique font bouger le monde, et les besoins de transport vont continuer à croître. Un transport véritablement neutre en CO2 peut être réalisé grâce à la traction électrique dont l'énergie provient soit de batteries ou en convertissant l'hydrogène embarquée en électricité. Pour que les camions puissent faire face aux charges lourdes et aux longues distance, les piles à combustible constituent une réponse importante et une technologie pour laquelle Daimler a acquis un savoir-faire considérable aux cours des deux dernières décennies grâce à son unité de développement. Cette initiative conjointe avec Volvo Group est une étape importante pour la mise en circulation de camions et de bus alimentés par des piles à combustible," explique Martin Daum, Chairman of the Board of Management de Daimler Truck AG et membre du Board of Management de Daimler AG.

"L'électrification du transport routier est un élément clé du Green Deal, une Europe neutre encarb o ne et, à terme, un monde neutre en carbone. L'utilisation de l'hydrogène comme vecteur d'électricité verte pour alimenter les camions électriques dans les opérations de longue distance est une partie importante du puzzle, et un complément aux véhicules à batteries et à carburant renouvelable. La combinaison des expériences de Volvo Group et de Daimler dans ce domaine pour accélérer le rythme du développement est bénéfique à la fois pour nos clients et pour la société dans son ensemble. En créant cette entreprise commune, nous montrons clairement que nous croyons aux piles à combustible pour les véhicules commerciaux. Mais pour que cette vision devienne réalité, d'autres entreprises et institutions doivent également soutenir et contribuer à ce développement, notamment pour mettre en place l'infrastructure nécessaire au carburant," explique Martin Lundstedt, Président et CEO de Volvo Group. Volvo Group et Daimler Truck AG seront partenaires à 50/50 dans cette joint venture, qui fonctionnera comme une entreprise indépendante et autonome, Daimler Truck AG et Volvo Group restant concurrents dans les autres domaines de leurs activités. L'union des compétences permettra de réduire les coûts de développement pour les deux entreprises et d'accélérer la mise sur le marché de systèmes de piles à combustible dans les domaines du véhicules industriels lourds et d'autres applications. Dans le contexte du ralentissement économique actuel, la coopération est devenue encore plus nécessaire pour atteindre les objectifs du Green Deal dans un délai raisonnable. L'objectif commun des deux entreprises est de proposer en série, dans la seconde moitié de la décennie, des véhicules industriels lourds équipés de piles à combustible pour des applications exigeantes sur de longues distances. En outre, d'autres possibilités d'utilisation dans le secteur automobile ou non font aussi parties du domaine de compétence de cette nouvelle joint venture. Pour lancer cette joint venture, Daimler Trucks rassemble toutes ses activités liées aux piles à combustible dans une nouvelle unité, Daimler Truck fuel cell. Une partie de ce regroupement est l'attribution des activités de la société "Mercedes-Benz Fuel Cell GmbH" à Daimler Truck AG, qui possède une longue expérience en matière de conception et de développement dans le domaine de la pile à combustible et du stockage de l'hydrogène sur de nombreux types de véhicules. La joint venture englobera les activités de Nabern/Allemagne (actuellement le siège social de Mercedes-Benz Fuel Cell GmbH) et des sites de production en Allemagne et au Canada. L'accord préliminaire signé n'est pas contraignant. Un accord final est attendu d'ici le troisième trimestre et devrait être conclu avant la fin 2020. Toutes les transactions potentielles sont soumises à l'examen et à l'approbation des autorités de compétentes.