01
Mars
2019
|
15:26
Asia/Baku

A la rencontre des artisans 2.0

Du 11 février au 13 mars, Mercedes-Benz France organise l’eVan Tour sur 8 circuits en France pour présenter et faire essayer l’eVito et évoquer l’arrivée des futurs utilitaires électriques Mercedes-Benz. L’occasion pour de nombreux clients actuels ou futurs de tester ce nouveau mode de propulsion.

En vedette, l’eVito est d’ores et déjà présenté aux clients invités par le réseau Mercedes-Benz. Il sera lancé cet été en Europe et donc en France. Trois eVito (deux fourgons et un eVito Tourer) sont présentés et proposés à l’essai ainsi que deux versions diesel afin de permettre des comparaisons. La tournée passe dans les circuits suivants : Circuit des Ecuyers (02), Circuit de l’Ouest Parisien (28), Circuit de La Bresse (71), Manoir de l’Automobile (35), Géoparc (88), Circuit de Mérignac (33) et Pôle Mécanique d’Alès (30).

Ateliers statiques et dynamiques

Cette présentation en avant-première de l’offre Mercedes-Benz de véhicules utilitaires électriques intervient quelques mois avant le début de la commercialisation du eVito. L’électrification n’est pas un sujet nouveau chez Mercedes Benz Vans. En effet, en 2012 était lancé le Vito eCell sur la base de la génération précédente. Un véhicule précurseur à la technologie maitrisée. Sept ans plus tard, le contexte est encore plus adapté et c’est pourquoi Mercedes-Benz Vans électrifie l’ensemble de sa gamme utilitaires ces prochaines années.

L’eVan tour permet au constructeur de présenter à ses futurs clients sa vision et les prochains développements de la gamme. Mais aussi d’évoquer les contraintes liées à cette nouvelle énergie et répondre à toutes les interrogations en particulier en matière de technique du véhicule électrique et de problématiques de rechargement. Un atelier dynamique permet en outre de comparer le eVito au Vito diesel. Un second atelier dynamique permet de se familiariser avec les différents modes de conduite et de récupération de l’énergie au freinage proposés par le eVito. La conduite d’un véhicule électrique nécessitant en effet quelques adaptations par rapport à un véhicule thermique. Aux dires des premiers retours clients, le comportement dynamique du eVito (vivacité, motricité, freinage, stabilité, etc.) est tel qu’on peut même prendre du plaisir à son volant !

Avec l'eVito lancé en France cet été, Mercedes-Benz Vans prouve que les modèles électriques sont compétitifs et, pour certains usages, capables de rivaliser avec les moteurs à combustion interne. C'est pourquoi la marque à l'étoile a initié la stratégie eDrive@VANS : l'usage prévu est le facteur clé pour choisir le type de groupe motopropulseur. La propulsion électrique ou thermique ne doit être sélectionnée que si elle offre les conditions optimales pour une application donnée. Pour répondre aux besoins d'un maximum de spécifications de transport et permettre l'entrée dans la mobilité électrique à zéro émission locale pour un large éventail de secteurs, l'eSprinter, deuxième modèle après l'eVito, suivra quelques mois plus tard.

Appli eVAN Ready en français

L'immense intérêt suscité par cette nouvelle forme de mobilité avant même son lancement sur le marché montre que le nouveau eVito – disponible en fourgon et en Tourer - répond aux attentes des clients. Disponible en français courant mars, l'application eVAN Ready permet aux utilisateurs potentiels de vérifier avec leur kilométrage quotidien si le passage à l’électrique fait sens. Cette appli a reçu un accueil très favorable depuis son lancement il y a quelques mois en Allemagne.

Pour Harry Salamon, Directeur Général Vans de Mercedes-Benz France, « une flotte zéro émission répondant à toutes les attentes en termes de fonctionnalité, de flexibilité, de fiabilité et d'économie au quotidien : ce sera prochainement une réalité grâce au eVito. Nous sommes à l'avant-garde de ce développement – en particulier sur le segment des moyens volumes - et poursuivrons cette avancée avec l'eSprinter. Ces prochaines années nous allons électrifier l'ensemble de notre gamme utilitaires. Pour nous, la sélection d'un mode de propulsion doit être déterminée par l'usage prévu et non par la disponibilité de la gamme de véhicule appropriée »,

Autonomie de 150 kilomètres (WLTP), recharge en six heures maximum

Le nouvel eVito est idéal pour les livraisons en ville. Son autonomie et sa charge utile répondent également à d’autres utilisations. Par exemple pour des commerciaux ou des techniciens d’intervention SAV. La batterie de 41,4 kWh offre une autonomie d'environ 150 km (WLTP). Même lorsque les conditions sont défavorables (froid, etc.), le client dispose toujours d'une autonomie de 100 km. L'autonomie complète est restaurée en six heures de charge maximum (si elle est complètement déchargée).

Le moteur électrique développe 84 kW (114 ch, puissance identique au Vito 111 CDI) et jusqu'à 300 newtons-mètres de couple - idéal pour un usage urbain. La vitesse maximale peut être adaptée à l'usage. En France, le eVito est configuré pour une vitesse maximale de 120 km/h mais peut, sur option et s’il est en quasi exclusivité utilisé en ville, être limitée à 80 km/h afin d’optimiser l'autonomie. Cet utilitaire moyen volume est disponible en deux empattements. La version de base présente une longueur totale de 5140 millimètres et une charge utile maximale de 1073 kg égale au Vito thermique. Comme le résument les ingénieurs de Mercedes-Benz Vans, la propulsion électrique du eVito est « just another powertrain », c’est-à-dire « juste un mode de propulsion comme un autre ». La version extra-longue mesure 5370 millimètres. Son espace de chargement généreux offre suffisamment de place pour une charge utile de 1048 kg. Le PTAC du véhicule est de 3200 kg. La position des batteries permet de conserver un volume inchangé, compris entre 6 et 6,6 m3. Les trois batteries sont situées sous le véhicule et n'empiètent donc pas sur l'espace de chargement.

Et surtout, l'eVito a démontré sa fiabilité et la maturité technique de tous ses composants lors de tests hivernaux très poussés. La maniabilité, l'efficacité, l'ergonomie et le confort dans des conditions extrêmes ont été étudiés de très près, à des températures aussi basses que moins 30 degrés Celsius, dans la neige et sur des routes verglacées du nord de la Suède. Les essais ont également porté sur les caractéristiques de charge et de conduite dans le froid ainsi que sur la résistance à basse température des composants et du logiciel du groupe motopropulseur.

eVito : 3 programmes de conduite et 4 modes de récupération

Dans certaines situations, l'autonomie la plus longue possible et l'utilisation d'options de confort sont diamétralement opposées et doivent être adaptées à l'usage. Sur tous les véhicules Mercedes-Benz, quels qu'ils soient, la gestion de l'énergie est une discipline essentielle, pour des raisons évidentes d'efficacité et de préservation des ressources. Le chauffage des sièges (de série pour le chauffeur sur le eVito), le contrôle efficace du chauffage en hiver ou l'utilisation de la climatisation en été ont un impact direct sur l'autonomie. Mercedes-Benz Vans est parvenu à un équilibre précis qui prend en compte à la fois les besoins d'autonomie et le confort au volant. Dans ce domaine, la pré-climatisation pendant la recharge est un facteur important qui, en fonction de la température extérieure, réchauffe ou refroidit l'intérieur du véhicule avant le démarrage du moteur. Cette fonction améliore non seulement le confort du conducteur et des passagers, mais réduit également l'énergie nécessaire au contrôle de la climatisation pendant la conduite.

La récupération est une autre façon d'augmenter l'autonomie. Les économies potentielles dépendent en grande partie de l'usage (notamment la charge utile) et des cycles de conduite. Cette forme de récupération d'énergie déploie tout son potentiel dans le cadre du trafic urbain qui implique beaucoup de phases de décélération. C'est pourquoi l'eVito est proposé avec trois programmes de conduite et quatre modes de récupération qui permettent au conducteur de tirer le meilleur parti de son véhicule à tout moment en fonction des différents paramètres d'utilisation et de son style de conduite.

PRO connect sur l’eVito

Les services numériques Mercedes PRO connect offrent de nouveaux outils pour une gestion de flotte rentable. Ces services comprennent la gestion de l'entretien et de la maintenance ainsi que l'analyse du style de conduite, une communication optimisée entre le gestionnaire de la flotte et les conducteurs et des vérifications mobiles pour s'assurer que les portes sont verrouillées et les fenêtres fermées. En outre, Mercedes-Benz Vans propose un nouveau service intelligent qui permet également d'avoir un aperçu de l'état de la charge électrique de chaque véhicule. Ce service permet une utilisation optimale de l'infrastructure de recharge de l’entreprise utilisatrice des utilitaires électriques et évite des investissements supplémentaires de mises à niveau de l’installation électrique.

Borne de recharge-client : partenariat avec Proxiserve

Afin d’accompagner les clients dans le choix de leurs bornes de recharge, Mercedes-Benz France forme son réseau vente et aprèws-vente afin de l’aider à configurer une solution adaptée. Conseils sur la sélection des véhicules, support avec l'application eVAN Ready et prise en compte globale du coût total de possession. L'analyse des locaux du client est également essentielle pour les utilisateurs potentiels des eVito et eSprinter. La filiale hexagonale préconise des solutions de recharge sélectionnées en partenariat avec la société Proxiserve. La borne 7kW, le standard du marché, est proposée pour l’eVito en deux versions. Compatible avec le câble mode 3 du eVito, elle permet 7kW de puissance disponible sur une installation dédiée et la gestion des accès par badge (selon le modèle de station de charge choisi).

Trois ou quatre batteries pour le eSprinter

L'eSprinter va prochainement terminer ses tests hivernaux et prouver sa fiabilité aux endroits les plus reculés du nord de la Suède. Il sera commercialisé dans la foulée du eVito d’ici quelques mois. L’utilitaire grand volume de référence est le compagnon idéal, qu'il soit utilisé comme atelier mobile ou comme véhicule de livraison à fort volume utile. Le nouveau eSprinter sera d'abord proposé en version fourgon à toit surélevé avec un PTAC de 3 500 kg. Tout comme le Sprinter thermique, le volume de chargement maximum est de 10,5 m3.

Avec quatre batteries et une capacité totale de 55 kWh, l'autonomie prévue est d'environ 150 kilomètres (WLTP), avec une charge utile maximale de 900 kg. La version trois batteries permet de définir d'autres priorités dans les paramètres d'utilisation. Les trois batteries avec une capacité totale de 41 kWh offrent une autonomie d'environ 115 km (WLTP). En retour, la charge utile maximale augmente de 140 kg environ à 1040 kg.

De même que le moteur diesel d'entrée de gamme, le moteur électrique du eSprinter génère une puissance de 84 kW (114 ch) et un couple atteignant 300 newtons mètres. Tout comme l'eVito, la vitesse maximale peut être configurée selon l'objectif - à 80 km/h ou jusqu'à 120 km/h si une allure plus rapide est nécessaire.

Du monopossesseur à la grosse flotte

Le panel de solutions Mercedes-Benz Vans est entièrement modulable et peut donc s'adapter à différentes tailles de flotte, de l’artisan monopossesseur à la flotte de plusieurs centaines de véhicules. La personnalisation de l'offre va jusqu'au poste de travail derrière le volant, dont le confort n'a rien à envier à celui des voitures particulières. En Allemagne, le logisticien Hermes mettra d’ici 2020 en service 1500 eVito et eSprinter dans différentes villes. L'intégration d'une infrastructure de charge efficace et d'une gestion intelligente de la charge utile, pilotée par logiciel, fait également partie du projet pilote.

Fin 2018, Amazon Logistics a pris livraison en Allemagne de 100 eVito sur ses sites de Bochum et de Düsseldorf. Par ailleurs, Amazon et Mercedes-Benz Vans travaillent avec d'autres partenaires sur un vaste concept de gestion pour les installations de Bochum. Outre l'infrastructure de recharge, ce concept couvre la gestion de l'espace de stationnement et le scan automatique de l'état des véhicules à la restitution.

Aucun compromis en matière de sécurité et de fiabilité

Pour commercialiser l'eVito puis l'eSprinter, des paramètres tels que les fonctionnalités, le confort et la convivialité au quotidien doivent être à la hauteur de ceux des modèles diesel. La même chose vaut pour la fiabilité dans les circonstances difficiles de l'utilisation quotidienne pour les véhicules professionnels et également pour la gestion fiable de la maintenance et de l'entretien.

Mercedes-Benz Vans dispose d'un réseau de service disponible 24h/24 et d'un support après-vente complet doté d'un personnel de maintenance formé et qualifié. Dans les activités quotidiennes de la gestion de flotte, cette qualité de service, qui inclut des temps de maintenance et de réparation courts, est essentielle pour réduire les temps d'arrêt. Le réseau de vente et de service veille à ce que l'exploitation d'une flotte de véhicules électriques soit économique et simple.

Le Concept Sprinter F-CELL témoigne de l'expansion de la stratégie eDrive@VANS

Plus que jamais, avec Mercedes-Benz Vans, le choix du groupe motopropulseur dépend de ses avantages pour le client. Outre la technologie du véhicule, il convient de prendre également en compte le poids du système, le temps de charge ou de ravitaillement, l'autonomie et les économies réalisables. Mercedes-Benz compte encore améliorer la stratégie eDrive@VANS avec la pile à combustible. Le Concept Sprinter F-CELL présenté à Hambourg puis à l’IAA en 2018 utilise l'exemple d'un camping-car semi-intégré pour montrer toute l'étendue des avantages d'une pile à combustible, depuis l'autonomie de longue durée jusqu'à la mobilité à zéro émission locale. La technologie pile à combustible est aussi adaptées à d'autres usages comme des livraisons plus éloignées ou les transports de personnes interurbains en minibus.

Le Concept Sprinter F-CELL combine la technologie des piles à combustible et des batteries dans un module hybride rechargeable. L'interaction intelligente de la batterie et de la pile à combustible offre une puissance électrique d'environ 147 kW et un couple de 350 newtons mètres. Les trois réservoirs de la sous-structure stockent au total 4,5 kg d'hydrogène et autorisent une autonomie d'environ 300 km. Si une autonomie plus longue est requise, un autre réservoir peut être ajouté à l'arrière du véhicule, ce qui amène l'autonomie à 530 km.