01
Février
2005
|
01:00
Asia/Baku

50 000 smart en France !

Six années ou soixante-cinq mois seulement ont été nécessaires à smart pour atteindre le chiffre remarquable de 50 000 immatriculations dans l'hexagone ! Un cap majeur dans l'histoire de la plus jeune des grandes marques automobiles. Une histoire courte puisque c'est seulement le 1er octobre 1998 que smart s'est installée " commercialement " en France.

Exemplaire unique signé Castelbajac

Six années plus tard, c'est à Jean-Charles de Castelbajac que smart a demandé de créer la " 50 000è ". Suite logique de la collaboration entre le constructeur allemand et le couturier français née à l'automne dernier avec le lancement de la " smart collection " - huit modèles d'habillage extérieur et intérieur disponibles en smart Center pour les smart neuves ou d'occasion -, cette fortwo s'est habillée en robe de soirée pour l'occasion : des body panels chromés, un tridion blanc, un " pare-choc " arrière orange et un habitacle mêlant skaï et inserts orangés et cuir blanc. Clin d'œil à l'événement et à sa construction française, une cocarde bleu/blanc/rouge orne son postérieur alors qu'un bandeau tout aussi tricolore strie chacune des portes. Basée sur une fortwo passion essence de 61 chevaux, cette 9è smart " by Castelbajac " restera à jamais unique.

Les huit autres fortwo de la collection Castelbajac sont quant à elles disponibles dans tous les smart Centers de l'hexagone. L'originalité de ces habillages très mode réside dans son installation possible sur une smart flambant neuve ou sur une smart plus ancienne ! Inutile de vous dire que ces huit versions disponibles font fureur. Qu'elle se nomme K-Motine, Rollywood ou Graph City, chacune son style. Mais toutes sont livrées avec un habitacle en adéquation au décor, avec sellerie, tapis de sol, habillage de planche de bord spécifiques, porte-clés sécable logotés des deux partenaires, sac dessiné pour l'occasion et nounours coordonné. De quoi s'offrir une fortwo originale !

Concours photo : et la 50 000è devient cadeau !

A modèle unique, destin unique. Pour fêter cet événement, smart a décidé d'organiser deux événements d'importance : une soirée et un concours photo original. La première a permis à smart et Jean-Charles de Castelbajac de révéler ce " nouveau modèle " au milieu des huit autres disponibles à la vente. Le second est ouvert à tous, client smart ou non, amateur ou professionnel, il fera date puisque la " 50 000è " sera offerte au vainqueur de ce concours national qui se déroulera entre mars et septembre prochain ! Autour du thème " smart, une autre vision de la ville ", ces photographes auront pour mission de prendre une smart en photo dans un lieu, un contexte, un moment original ou inédit, voire burlesque.

Sept catégories sont ouvertes :
=> Crazy smart ou la smart insolite
=> Urban smart ou la smart… en stationnement
=> Sexy smart ou la smart charmeuse
=> smArt Fantastic

ou la smart vue à travers les délires techniques du photographe
=> Prix Fashion ou la smart dans l'univers de la mode, de la décoration, etc
=> Prix People ou la smart et ses clients célèbres prise sur la vif
=> Prix smart Phone, le prix qui récompense les photos prises avec un mobile

Chacune de ces catégories est dotée d'un prix. Chaque photo numérique sera " publiée " sur le site smart.com et fera l'objet d'un vote des internautes, vote qui désignera les sept vainqueurs.

Les 20 premières photos de chacune des catégories seront de facto finalistes du concours. A ce stade, un jury composé d'hommes et de femmes de média, amateurs ou non d'automobiles, mais tous amoureux de smart, aura la lourde tâche de choisir le Grand Prix, l'homme ou la femme dont l'œuvre lui permettra de devenir propriétaire de la " 50 000è " !

La petite marque devenue grande

D'acteur modeste du marché automobile français, smart s'est muée en six années seulement en marque automobile qui compte. Un simple regard sur les chiffres d'immatriculations hexagonaux ponctue cette incroyable progression : 713 voitures enregistrées en préfecture en 1998, 12 921 l'an passé. Fin 2004, smart est ainsi devenue la dix-septième marque automobile de France. Devant bien des acteurs beaucoup plus âgés.

smart, c'est vrai, a construit sa renommée avec une voiture différente - deux places et 2,50 mètres de long - et des concessions hors norme, symbolisées par des tours de verre dédiées au stockage. Les 17 points de vente initiaux (1998) se sont multipliés : la France compte aujourd'hui 65 vitrines smart, réparties sur tout le territoire. Celle qui est vite devenue " la " smart a trouvé son public. Un public différent. Citadin avant tout, mais qui a perçu rapidement l'intérêt de ce City-Coupé dans l'univers concentré des centres urbains. Ces clients, smart les a souvent conquis en dehors du monde de l'automobile. Mieux, c'est via smart qu'ils sont entrés " en automobile ".

Pour plaire au plus grand nombre, la smart s'est rapidement multipliée. Elle se nourrit ainsi au gazole dès janvier 2000 alors que la version cabriolet est lancée deux mois plus tard (mars 2000). La première est depuis la voiture " 3 litres " la plus vendue en France et dans le Monde (plus de 100 000 exemplaires immatriculés). La seconde - qui peut elle aussi rouler au gazole - est tout simplement l'un des cabriolets les plus en vue de la planète automobile, représentant un quart de la production de l'usine de Hambach (Moselle). Avec sa capote électrique tri-position de série et son dessin fort sympathique, ce succès n'est finalement que logique. smart ne cesse depuis de grandir. En deux ans, la marque double son score hexagonal : 4 064 immatriculations en 1999, 7 995 en 2001.

En avril 2003, smart est de nouveau à la " Une " de l'actualité : aucun media ne passera en effet sous silence le lancement du duo roadster/roadster coupé. Léger, amusant, sympathique, ce " remake " des amusants roadsters d'antan s'est hissé d'emblée en tête des ventes de son segment et dans le cœur de ses propriétaires. Ce printemps est aussi pour smart l'occasion de revoir de fond en comble sa " petite " : 80 % des pièces de la gamme fortwo - le nouveau prénom des City-Coupé et Cabrio - est changé. Nouveau moteur, installation d'un ESP, la mue est profonde. Et le succès patent : 9 170 personnes optent pour une smart cette année-là.

L'usine smart française de Hambach, inaugurée par Jacques Chirac et Helmut Kohl en octobre 1997, se frotte les mains : elle emploie plus de 2 200 personnes, produit chaque jour plus de 550 voitures et bat record sur record. On fêta ainsi la 300 000è smart en novembre 2001, la 500 000è en juin 2003. L'usine mosellane, unique dans son architecture et son organisation avec la présence in situ de ses principaux sous-traitants, est quant à elle fière d'annoncer qu'elle est l'un des sites les plus visités dans le monde de l'automobile : plus de 12 000 personnes, bien souvent émissaires de concurrents curieux de son fonctionnement, la visitent chaque année.

Une révolution nommée forfour

2004 a été pour smart une année " révolutionnaire " avec le lancement de la forfour, la première cinq places de la marque. Avec son tridion et ses bodypanels, toujours amovibles, les marques de fabrique de la marque, elle a suscité aussitôt la sympathie. Dans un univers de concurrence plutôt féroce, elle a vite séduit. Sa modularité, la sobriété de ses motorisations - le diesel cdi ne consomme que 4,6 litres -, son équipement très complet pour sa catégorie - quatre freins à disques, ESP, ABS, quatre airbags, etc - d'entrée de gamme font de la forfour un challenger de poids face aux stars françaises de la catégorie. Issue du prototype Tridion4 dévoilé au Salon de Francfort 2001, la forfour obligea même smart à s'offrir une seconde usine, à Born en Hollande.

L'originalité comme un art de vivre

smart, c'est aussi des séries spéciales et limitées. Imaginées en co-branding, elles sont devenues des standards du genre. Qu'elles s'appellent Agnès B, Orange, i-move, toutes ont en effet connu un succès fou. Tirées à peu d'exemplaires, équipées de bien plus que le nécessaire, originales dans leurs équipements et leurs coloris, elles ont d'emblée séduit la clientèle et se sont écoulées en quelques semaines.

smart, la plus jeune des marques automobiles de la planète ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Le cap des 100 000 immatriculations françaises est en vue et les gammes actuelles ne cesseront d'évoluer. On parle déjà d'une forfour Brabus aux performances étonnantes, de roadsters encore plus séduisants, de fortwo aguichantes et même de 4x4 formore. Rendez-vous est pris pour un nouvel événement, très smart bien sûr.

Statistiques

Immatriculations France

1998713
19994 064
20007 488
20017 995
20028 408
20039 170
200412 916

Historique

Avril 1994création de Micro Compact Car AG, société basée à Bienne (Suisse) et détenue par Daimler Benz AG (51 %) et SMH (49 %), société spécialisée dans l'horlogerie et présidée par Nicolas Hayek
Décembre 1994le site de Hambach (Moselle) est choisit pour l'installation de l'usine de production de MCC AG
Octobre 1995 pose de la première pierre de l'usine de Hambach
Octobre 1997Jacques Chirac et Helmut Kohl inaugure l'usine de Hambach
Juillet 1998 lancement de la production de la smart City-Coupé
Octobre 1998lancement commercial de smart dans 9 pays européens
Septembre 1999 présentation du prototype de roadster au Salon de Francfort
Décembre 1999 la 100 000è smart est produite dans l'usine smart de Hambach
Janvier 2000lancement commercial de la smart diesel cdi
Mars 2000lancement commercial de la smart cabrio
Octobre 2000présentation du prototype de smart coupé au Salon de Paris
Janvier 2001 lancement commercial de la gamme " new lines " (lignes de finition pure, pulse et passion)
Septembre 2001présentation du prototype Tridion4 au Salon de Francfort
Octobre 2001lancement commercial de la série limitée Agnès B
Novembre 2001la 300 000è smart est produite dans l'usine de Hambach
Janvier 2002 la gamme city-coupé est restylée

Octobre 2003

lancement commercial de la série limitée Orange
Février 2003 les gammes city-coupé et cabrio sont restylée (80 % de pièces modifiées)
Avril 2003lancement commercial de la gamme roadster/roadster coupé
Juin 2003l'usine smart de Hambach produit la 500 000è smart
Avril 2004lancement commercial de la smart forfour essence
Septembre 2004lancement commercial de la smart forfour diesel
  Lancement de la smart collection by Castelbajac
Février 2005 le cap des 50 000 immatriculations de smart en France est dépassé