29
Mai
2020
|
14:56
Asia/Baku

« Electric First » : le réseau mondial de production de batteries de Mercedes-Benz s'agrandit

L’usine de batteries de Kamenz augmente progressivement ses capacités de production

Stuttgart/Kamenz. La production locale de batteries est un facteur de succès important dans le cadre de l'offensive électrique de Mercedes-Benz AG, et l'élément clé pour répondre de manière flexible et efficace à la demande mondiale de véhicules électrifiés. L'entreprise se concentre donc sur la mise en place d'un réseau mondial de production de batteries et investit plus d'un milliard d'euros à cette fin. Ce réseau sera constitué de neuf usines réparties sur sept sites en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Accumotive, la filiale à 100 % de Mercedes-Benz située à Kamenz en Saxe, jouera un rôle particulier à cet égard. En tant que centre de compétence pour le réseau mondial de production de batteries, elle produit depuis 2012 des batteries à destination des véhicules électriques et électrifiés de Mercedes-Benz et de smart, ainsi que pour les véhicules utilitaires légers. Après la mise en service de la deuxième usine en 2018 - conçue dès le départ pour être neutre en CO2 - la filiale de Mercedes-Benz a progressivement augmenté ses capacités et ses volumes de production. Le volume de production annuel dépassera bientôt le demi-million de batteries pour les véhicules hybrides, hybrides rechargeables et purement électriques. L'usine se prépare également à la prochaine étape pour les produits et technologies EQ, étape qui comprendra également des variantes électriques dans le segment des véhicules compacts.

L'offensive électrique de Mercedes-Benz bat son plein. L'entreprise propose déjà différents modèles électrifiés dans chaque segment - du système électrique 48 volts (EQ Boost) et des hybrides rechargeables (EQ Power) jusqu'aux véhicules entièrement électriques (EQ). L'accent est clairement mis sur l'augmentation progressive du pourcentage de véhicules purement électriques dans le portefeuille de Mercedes-Benz Cars. D'ici la fin de l'année, Mercedes-Benz proposera cinq modèles 100% électriques ainsi que 20 hybrides rechargeables. Dans quelques années, plus de dix modèles EQ entièrement électriques seront produits en série. Le parc de voitures neuves de Mercedes-Benz Cars doit devenir neutre en CO2 en moins de 20 ans. D'ici 2030, la société souhaite que les hybrides rechargeables ou les véhicules purement électriques représentent plus de 50 % de ses ventes de voitures particulières.

En conséquence, la production locale de batteries est un facteur de succès important dans le cadre de l'offensive électrique de Mercedes-Benz, et l'élément clé pour répondre à la demande mondiale de véhicules électrifiés de manière flexible et efficace. Deutsche Accumotive GmbH & Co. KG est une filiale à part entière de Mercedes-Benz AG. Depuis 2012, elle produit des batteries pour alimenter les moteurs des véhicules électriques et électrifiés des marques Mercedes-Benz et smart, mais aussi pour les véhicules utilitaires légers. Basée à Kamenz, à environ 50 kilomètres de Dresde, l'entreprise possède deux usines qui fabriquent des batteries pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, ainsi que des batteries pour alimenter les systèmes 48 volts. La filiale Accumotive de Mercedes-Benz fait office de centre de compétence au sein du réseau mondial de production de batteries de Mercedes-Benz Cars. Ce dernier compte neuf usines de batteries réparties sur sept sites et sur trois continents. Accumotive bénéficie de plus de 10 ans d'expérience dans la production efficiente de systèmes de batteries très complexes. Grâce à des processus de production interconnectés et à une numérisation cohérente, tous les sites du réseau mondial de production de batteries de Mercedes-Benz bénéficient de cette expertise. D'autres sites en Europe et aux États-Unis commenceront bientôt leurs activités pour répondre aux besoins mondiaux en matière de batteries pour la production de véhicules.

"En tant que centre de compétence au sein de notre réseau mondial de production de batteries, le site de Kamenz - avec son large portefeuille de produits - joue un rôle décisif dans la mise en œuvre de notre offensive "Electric first", déclare Jörg Burzer, membre du Conseil d'Administration de Mercedes-Benz AG, Gestion de la Production et de la Supply Chain. "La flexibilité est l'élément clef de notre réseau mondial de production de véhicules et de groupes motopropulseurs. Nous avons pour objectif de créer un réseau mondial organique dans lequel les capacités de production peuvent être transférées de manière flexible entre les usines du monde entier. Avec plus de 10 modèles EQ entièrement électriques et un grand nombre de véhicules hybrides et hybrides rechargeables - pour lesquels nous produisons les batteries ici à Kamenz et au sein de notre réseau mondial - nous pouvons répondre de manière flexible et efficace à la demande mondiale de véhicules électriques et hybrides et augmenter progressivement la part de l'électrique dans notre gamme de véhicules".

Prêt pour l'avenir : Augmentation progressive des volumes de production

Depuis le début de la production d'Accumotive, l'usine de Kamenz a produit plus d'un demi-million de batteries basées sur la technologie lithium-ion pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, ainsi que pour les systèmes 48 volts. L'extension des installations avec une deuxième usine de batteries qui a ouvert ses portes en 2018, a été une étape importante pour l'offensive électrique de l'entreprise et pour répondre à la demande croissante de batteries à haut rendement pour les véhicules électriques et électrifiés. L'entreprise augmente progressivement ses capacités de production. La deuxième usine de batteries du site de Kamenz produit notamment des systèmes de batteries pour la Mercedes-Benz EQC (consommation d'énergie mixte : 20,8 - 19,7 kWh/100 km ; émissions de CO2 : 0 g/km). Très complexe, la production de cette batterie lithium-ion nécessite plusieurs lignes d'environ 170 mètres de long, chacune comportant plus de 30 stations de travail et un nombre élevé d'étapes. Une précision absolue est nécessaire pour fabriquer les batteries composées de 384 cellules et de nombreux autres composants. Les cellules des batteries sont par exemple soudées à l'aide d'un laser, avec une tolérance de seulement 2 µm en utilisant une technologie d'automatisation moderne.

"Avec l'extension de l'usine et la montée en puissance progressive de la production, nous avons désormais étendu la production à Kamenz à un point tel que nous dépasserons bientôt un volume de production annuel de plus d'un demi-million de batteries lithium-ion - et ce chiffre est appelé à augmenter. Avec nos collègues de la Recherche et Développement et de nombreux partenaires et fournisseurs dans le monde entier, nous veillons à ce que les batteries de nos véhicules électriques et électrifiés répondent aux normes élevées de qualité de Mercedes-Benz. Nous nous préparons également à la prochaine génération de modèles EQ à Kamenz : les variantes électriques dans le segment des compacts ne tarderont pas à arriver", déclare Jörg Burzer.

Une fabrication de pointe, environ 1 300 employés et des technologies Industry 4.0

Les installations de Kamenz se composent de deux usines de batteries avec une surface totale de 80 000 mètres carrés dédiée à la production et à la logistique. La deuxième usine de batteries, qui a ouvert ses portes en 2018, fonctionne avec des équipements de pointe et utilise un large éventail de technologies de l'Industry 4.0. Elle a également été conçue dès le départ comme une usine neutre en CO2. Elle joue donc un rôle de pionnier au regard des objectifs de développement durable de Mercedes-Benz AG. En effet, une centrale de production combinée de chaleur et d'électricité, mais aussi un système photovoltaïque de 2 mégawatts associé à l'énergie géothermique alimentent l'usine. L'ensemble du bâtiment est conçu en fonction du flux et des lignes de production. Des équipements d'assemblage spéciaux offrent une assistance ergonomique aux employés et facilitent la manipulation des composants les plus lourds. L'usine utilise différentes technologies de l'Industry 4.0 telles que le contrôle numérique et le suivi de la production. Une solution qui garantit notamment la traçabilité totale de chaque batterie livrée et de ses composants, y compris toutes les données de production. Environ 1 300 personnes sont actuellement employées à l'usine de Kamenz.

Sur la voie de la croissance : un réseau mondial de production de batteries

Mercedes-Benz investit plus d'un milliard d'euros pour créer un réseau mondial de production de batteries au sein même de l'outil mondial de production de Mercedes-Benz Cars. Ce réseau dédié à la production de batteries sera composé de neuf usines réparties sur sept sites et sur trois continents.

"L'usine de Kamenz est l'une des pionnières en matière de production de batteries dans le monde entier. En tant que centre de compétence, elle constitue un modèle pour les usines de notre réseau mondial de production de batteries. Après Kamenz, Bangkok et Pékin, Jawor en Pologne sera le prochain site, suivi par les usines autour de Stuttgart et de Tuscaloosa aux États-Unis. Notre réseau de production de batteries est bien préparé pour l'avenir de la mobilité", déclare Jörg Burzer.

L'usine de Kamenz produit déjà des batteries depuis 2012. La deuxième usine qui est dédiée à cette même production a commencé ses activités en 2018, notamment pour les batteries de la Mercedes-Benz EQC. Avec son partenaire local Thonburi Automotive Assembly Plant (TAAP), Mercedes-Benz Cars a mis en place une usine de batteries à Bangkok (Thaïlande), dont les activités ont débuté en 2019. Mercedes-Benz et BAIC ont conjointement mis en place une usine de batteries sur le site de l'usine existante dans la zone industrielle de Yizhuang à Pékin (Chine). La production dans l'usine de Jawor, en Pologne, commencera en 2020. Par ailleurs, des usines dédiées aux batteries sont actuellement en construction sur les sites de Brühl et de Hedelfingen à l'usine Mercedes-Benz d'Untertürkheim en Allemagne. De plus, une usine de batteries est également en cours de construction près de l'usine Mercedes-Benz existante à Tuscaloosa, aux États-Unis. Enfin, une nouvelle usine de batteries sera également construite à l'usine Mercedes-Benz de Sindelfingen.

 

Interlocuteurs France

Grégory Delépine : +33 (0)1 30 05 84 41, gregory.delepine@daimler.com

Clémence Madet : +33 (0)1 30 05 86 73, clemence.madet@daimler.com

De plus amples informations Mercedes-Benz sont disponibles sur www.mercedes-benz.com.

Vous trouverez des informations de presse et des services numériques sur notre plateforme en ligne Mercedes me media sous https://media.mercedes-benz.com/ et media.daimler.fr.

Pour en savoir plus sur des thèmes et événements actuels en lien avec Mercedes-Benz Cars, vous pouvez aussi vous rendre sur notre canal Twitter @MB_Press sur www.twitter.com/MB_Press.

Présentation de Mercedes-Benz AG

La société Mercedes-Benz AG englobe des activités globales de Mercedes-Benz Cars et de Mercedes-Benz Vans qui emploient 175 000 personnes dans le monde entier. Ola Källenius est le Président du Directoire de Mercedes-Benz AG. Le cœur d'activité de l'entreprise est le développement, la production et la vente de voitures particulières et de véhicules utilitaires, ainsi que les prestations de service. L'entreprise a également pour ambition d'être leader dans les domaines du multiplexage, de la conduite autonome et des modes de propulsion alternatifs, grâce à des innovations tournées vers l'avenir. Son portefeuille de produits comprend la marque Mercedes-Benz, avec labels Mercedes-AMG, Mercedes-Maybach et Mercedes me, ainsi que la marque smart et la marque de produits et de technologie EQ pour ce qui est de l'électromobilité. Mercedes-Benz AG fait partie des plus grands constructeurs de voitures particulières très haut de gamme. En 2019, plus de 2,3 millions de voitures particulières et plus de 420 000 véhicules utilitaires légers ont été vendus. Dans ses deux secteurs d'activité, Mercedes-Benz AG continue à élargir régulièrement son réseau de production comprenant plus de 40 sites de production répartis sur quatre continents, en s'adaptant aux exigences de l'électromobilité. Parallèlement à cela, le réseau global de production de batteries se développe sur trois continents. La notion d'action durable joue un rôle décisif dans les deux secteurs d'activité. Pour l'entreprise, le développement durable consiste à créer une valeur durable profitant à toutes les parties prenantes : les clients, le personnel, les investisseurs, les partenaires commerciaux et la société dans son ensemble. La stratégie d'entreprise durable de Daimler en est la clé de voûte. L'entreprise se veut redevable des répercussions économiques, écologiques et sociales de son activité, tout au long de la chaîne de valeur.